Safari en Ouganda

Le guide complet pour bien préparer son voyage

Surnommé la “Perle d’Afrique”, l’Ouganda est un pays d’une richesse insoupçonnée et très préservée. Bien connu pour sa large population de gorilles, il est aussi un lieu privilégié pour découvrir la savane africaine. Grâce à notre guide, découvrez-en plus sur ce pays et préparez votre safari en Ouganda.

Safari en Ouganda : les raisons du succès

Les animaux

À l’instar du Rwanda, l’Ouganda est la terre des gorilles de montagne. Lors d’un trek accompagné d’un ranger, vous aurez la chance d’observer de près ces primates dans leur environnement naturel. On dénombre plusieurs dizaines de familles de gorilles de montagne en Ouganda.

À leurs côtés, on peut observer 12 autres espèces de primates, dont de nombreux chimpanzés et singes bleus répartis dans tout le pays.

Safari en Ouganda - Kisoro

À la rencontre entre la savane de l’Est africain et la jungle de l’Ouest africain, l’Ouganda est une destination où cohabitent aussi bien les primates que de nombreux animaux emblématiques de la savane.

Vous pourrez partir à la recherche du Big Five, à savoir les lions, les éléphants, les buffles, les rhinocéros et les léopards. Guépards, girafes, antilopes, impalas, zèbres, phacochères, chacals, hyènes, pour ne citer qu’eux, sont aussi présents.

Une des attractions de l’Ouganda est aussi les lions arboricoles : ils sont facilement reconnaissables à faire la sieste sur les branches des arbres !

Les nombreux marais, rivières et lacs abritent des hippopotames, des crocodiles, des tortues. Ils attirent également plus de 1000 espèces différentes d’oiseaux.

Les parcs et les réserves

L’Ouganda compte dix parcs nationaux et un large nombre de zones protégées (aires de conservation, sanctuaires, …).

Pour rencontrer les gorilles, il faudra vous rendre dans la Forêt impénétrable de Bwindi. Classé au patrimoine de l’Unesco, le Parc de Bwindi abrite près de la moitié de la population mondiale des gorilles de montagne. On y trouve aussi une large population de mammifères ainsi que la plus grande diversité de flore à cette altitude.

Un permis est requis pour observer les gorilles afin de préserver la population de primates de l’afflux touristique. Comptez environ $700 pour le permis gorilles.

En remontant vers le nord, le Parc National Queen Elizabeth est le lieu incontournable pour partir à la recherche du Big Five, le seul où ils sont tous présents. C’est un parc digne des plus grands parcs animaliers d’Afrique dédiés aux safaris. On apprécie aussi la grande population d’oiseaux avec plus de 600 espèces.

On continue le long de la frontière ouest du pays vers le Parc national de Kibale.

C’est l’autre haut lieu de l’Ouganda pour l’observation des primates. Gorilles, chimpanzés et autres grands singes (13 espèces en tout) habitent cette forêt de montagnes.

Près du Lac Albert, le Parc National Murchison Falls abrite 76 espèces de mammifères et près de 450 espèces d’oiseaux. Les différents écosystèmes offrent des paysages variés et spectaculaires, avec notamment des chutes de 45 mètres de hauteur.

Safari en Ouganda - Chutes Murchison

Les circuits

Les parcs et réserves de l’Ouganda offrent chacun des expériences uniques. Pour profiter au mieux de tous ses attraits, un circuit safari en Ouganda est la meilleure façon de visiter le pays.

Pour définir votre circuit, vous devez d’abord choisir les régions et les parcs que vous souhaitez visiter, en fonction notamment des animaux que vous espérez rencontrer. Ensuite, certaines contraintes de voyage impactent aussi votre safari en Ouganda : 

  • période et durée du voyage ;
  • budget ;
  • nombre de voyageurs ;
  • moyens de transport sur place.

De nombreux voyageurs optent pour des circuits combinés à travers d’autres pays, comme un safari Ouganda / Rwanda ou encore vers le Kenya ou la Tanzanie.

Un safari en Ouganda… Et quoi d’autre sur place ?

Un safari gorille en Ouganda est souvent la première chose qui vient à l’esprit, mais le pays a bien plus à offrir.

Environ 25% du pays est recouvert d’eau, offrant ainsi un terrain de jeu idéal pour les activités nautiques. Sur le Nil et les nombreux lacs, du rafting et des croisières en bateau, des balades en kayak ou canoë sont proposés, mais aussi de la pêche. Les adeptes de la randonnée pourront s’élancer sur de courtes balades ou des trekkings de plusieurs jours, à l’assaut des sommets enneigés des Montagnes Rwenzori ou sur les volcans Virunga par exemple.

Vous pourrez aussi rencontrer la population ougandaise au cours de visites des villages et découvrir les villes du pays.

Quand partir pour un safari en Ouganda ?

L’Ouganda connaît quatre saisons :

  • deux saisons des pluies, de mars à mai et de septembre à novembre ;
  • deux saisons sèches, de décembre à février et de juin à août.

Globalement, le climat reste agréable toute l’année en Ouganda, avec des écarts de températures relativement faibles. Il est possible de visiter le pays à n’importe quel moment. Pour des conditions de trekking les plus favorables, les saisons sèches restent à privilégier. D’une manière générale, les safaris sont aussi les plus riches en fin de saison sèche, lorsque les points d’eau s’assèchent et que les animaux s’y rassemblent.

Safari en Ouganda : quel budget ?

Le coût de la vie en Ouganda est bas. Mais si vous souhaitez profiter de toutes les merveilles du pays, le budget peut vite grimper entre la location de voiture, les hébergements, les activités et entrées des parcs et le permis pour rendre visite aux gorilles.

Le prix d’un safari en Ouganda repose donc sur :

  • la durée et la période de votre safari ;
  • le nombre de voyageurs ;
  • les hébergements et les moyens de transport choisis ;
  • le nombre de parcs visités, le permis gorilles/chimpanzés et les autres activités.

Beaucoup de possibilités existent et donner le budget moyen d’un safari en Ouganda serait peu représentatif.

Organiser son safari en Ouganda

Les différentes options

Organiser seul son safari en Ouganda

Peu touristique et hors des circuits habituels de safari, il n’est pas facile d’organiser un safari en Ouganda seul. Les novices en safari manquent d’expérience et auront certainement des difficultés à accéder aux informations. Pour les plus expérimentés, cette option reste possible en y consacrant le temps et les ressources nécessaires.

Bien évidemment, le grand avantage d’organiser son safari seul en Ouganda, au-delà de la satisfaction d’y parvenir, est que l’on profite d’un safari unique : le sien !

Les tour-opérateurs « classiques »

La seconde option est de faire appel à une agence de voyages ou un tour-opérateur. Vous gagnez du temps et profitez du professionnalisme de ces agences. Les formules sont souvent tout inclus : vols, transferts, hébergements, nourriture, activités, … Il est rarement possible de pouvoir adapter le voyage à vos envies et vous ferez certainement partie d’un groupe.

Les agences de voyages dédiées aux safaris

Pour réellement profiter d’une expérience unique, notre option préférée sont les agences spécialisées dans l’organisation de safaris. Surtout si c’est votre premier ou unique safari ! Elles proposent généralement des circuits sur-mesure et personnalisables.

Leur réseau de partenaires locaux vous donne accès à des prestations de qualité exclusives : guides, logements, activités, … Le tarif est parfois un peu plus élevé mais largement justifié.

Safari en Ouganda - Kasese

Les logements

Les offres d’hébergement en Ouganda sont principalement concentrées près des points d’attraction du pays, au Sud et à l’Ouest. Moins touristique que ses voisins comme le Kenya et la Tanzanie, les logements sont généralement plus petits, plus intimes. Il existe quelques hébergements très luxueux, mais la plupart seront plutôt de gamme moyenne. Le confort reste malgré tout, tout à fait satisfaisant et le service chaleureux.

Vous pourrez principalement choisir entre campings, camps de tentes, lodges et hôtels.

Préparer son safari en Ouganda

Les formalités d’entrée

Pour pouvoir visiter l’Ouganda, vous devrez disposer :

  • d’un passeport en cours de validité, valable 6 mois minimum après la date de fin de séjour et contenant au moins 2 pages vierges en vis-à-vis ;
  • un visa touristique. 

Le visa pour l’Ouganda peut être obtenu en ligne et il est valable pour une durée de 90 jours. Il coûte $50 pour une entrée simple. Vous pouvez également opter pour un visa unique Kenya/Ouganda/Rwanda au tarif de $100.

La santé

Quelques précautions sont à prendre en termes de santé avant votre safari en Ouganda.

Les recommandations de l’Institut Pasteur sont les suivantes :

  • être à jour de son carnet vaccinal ;
  • se faire vacciner contre la fièvre jaune : un certificat de vaccination sera exigé à votre arrivée.

Le paludisme étant présent en Ouganda, certaines mesures de prévention sont à respecter. Selon les conseils de votre médecin, vous pouvez prendre un traitement préventif antipaludique. Sur place, vous devrez vous protéger avec des vêtements couvrants, des répulsifs et des moustiquaires.

D’autres maladies existent, comme la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, la fièvre de Marburg ou l’Ebola. 

Au niveau de l’hygiène, vous devez adopter de bonnes habitudes sur place :

  • consommer des aliments cuits, éviter les aliments crus ou peu cuits ;
  • veiller à la qualité des aliments ;
  • boire de l’eau en bouteille ;
  • se laver les mains régulièrement ;
  • éviter les baignades dans les eaux stagnantes ;
  • s’éloigner des animaux errants, cadavres…

Préparer sa valise pour un safari en Ouganda

Une valise pour un safari en Ouganda doit contenir :

  • des vêtements couvrants, légers et de couleurs neutres ;
  • des chaussures fermées et adaptées pour la marche ;
  • tout le nécessaire pour les photos et vidéos ;
  • les accessoires tels que chargeur, lampe torche, adaptateur, guides, … ;
  • une trousse à pharmacie.

N’hésitez pas à jeter un œil à notre guide sur la préparation de la valise pour un safari, vous y trouverez plein d’informations utiles !

Safari en Ouganda - Forêt impénétrable de Bwindi

La monnaie

La monnaie officielle en Ouganda est le shilling ougandais (USH). Vous pouvez connaître le taux de change ici. Le dollar américain est aussi largement accepté. Les banques et distributeurs sont relativement fréquents, mais prévoyez de l’espèce si vous vous dirigez vers des zones très rurales.

Conduire en Ouganda

Un permis de conduire international est requis pour conduire en Ouganda. La conduite se fait à gauche. Les routes principales sont plutôt en bon état. Par contre, l’état des axes secondaires et des pistes est très variable. Un 4×4 est donc plus que nécessaire pour conduire en Ouganda.

Il est généralement conseillé de se faire accompagner par un guide chauffeur. Sinon, il faudra faire preuve de vigilance et de prudence pour anticiper les dangers de la route : animaux, enfants, piétons, autres véhicules, nids-de-poule, …

Les assurances

Souscrire à une assurance voyage est fortement conseillé pour un safari en Ouganda. Votre assurance doit vous couvrir pour :

  • l’annulation voyage ;
  • les frais de santé et d’hospitalisation ;
  • les frais de rapatriement. 

Votre carte de crédit peut inclure une telle assurance, vérifiez bien les conditions. Sinon, les compagnies d’assurance classiques ou les assureurs spécialisés proposent des offres parfois plus adaptées. Passer par un comparateur en ligne est souvent un bon moyen de trouver les meilleures offres.

FAQ

Combien coûte un safari en Ouganda ?

Le budget d’un safari en Ouganda va dépendre de vos choix de voyage. Il est possible de réaliser un safari luxueux en profitant de tout le pays mais aussi un safari pas cher en limitant les activités sur place. 

Quand faire un safari en Ouganda ?

Les meilleures périodes pour visiter l’Ouganda sont pendant les saisons sèches, entre décembre et janvier ou juin et août.

Les alternatives à un Safari en Ouganda