Safari en Namibie

le guide complet pour bien préparer son voyage

La Namibie est un pays grandiose qui offre une diversité de paysages et de faune. Pourtant encore peu connue pour ses safaris, elle reste une destination idéale pour un voyage au plus près de la nature et des animaux sauvages, au milieu de l’immensité de son territoire. Retrouvez dans ce guide complet toutes les informations utiles sur un safari en Namibie.

Safari en Namibie : les raisons du succès

Les animaux

Grâce à la diversité des habitats de la Namibie, on retrouve la majorité des grands animaux d’Afrique. Cependant, ils ne sont pas tous visibles dans les mêmes parcs et réserves de Namibie. 

Le Big Five est présent, c’est-à-dire le lion, le léopard, l’éléphant, le buffle et le rhinocéros. Les terres arides de la Namibie ont même contribué à l’apparition de deux autres espèces : le lion du désert et l’éléphant du désert. La Namibie abrite aussi deux espèces de rhinocéros menacées : le rhinocéros noir et le rhinocéros blanc. Leur population reste encore importante, par rapport à d’autres pays d’Afrique, et les acteurs locaux travaillent à la protection de l’espèce.

Les girafes et les antilopes, de plusieurs espèces, sont largement présentes. Un safari en Namibie sera aussi l’occasion de rencontrer :

  • des hippopotames ;
  • des guépards ;
  • des gnous ;
  • des zèbres ;
  • des crocodiles ;
  • des tortues ;
  • des phacochères ;
  • des hyènes ;
  • des autruches ;
  • des babouins ;

Près de 700 espèces d’oiseaux feront le bonheur des amateurs d’ornithologie. On peut notamment citer l’aigle botté, le flamant rose, le sterne huppée, le vautour ou le ganga. Côté mer, les plus de 1500 km de côtes seront le lieu d’observation des otaries à fourrure, des baleines et des dauphins. 

Les parcs et les réserves

Les parcs et réserves de la Namibie représentent 17% de la superficie du pays, soit autant que le Botswana réputé pour la préservation de sa faune et de sa flore. On dénombre 20 parcs nationaux auxquels s’ajoutent de nombreuses réserves privées. 

La Namibie est caractérisée par la diversité de ces zones protégées, établies sur des biotopes très variés. 

Le Parc National Etosha, situé au nord du pays, est la zone abritant la plus forte concentration d’animaux sauvages et l’un des incontournables de la Namibie. Le centre du parc est occupé par un vaste pan salin (observable depuis l’espace!) asséché la plupart de l’année. Il est possible d’y réaliser un safari en self drive et vous pourrez facilement observer 4 des Big Five (le buffle est absent). Toute proche, vous pourrez aussi expérimenter un safari dans la réserve privée d’Epacha pour un séjour luxueux.

Un peu plus au Sud, le Parc National du Plateau de Waterberg est souvent écarté des circuits classiques parce que difficile d’accès. Et pourtant, les safaris organisés par les rangers locaux sont l’occasion d’observer une concentration d’animaux en voie de disparition. On rencontre notamment des rhinocéros et des antilopes-chevals, ou hippotrague noir et rouan.

Ce n’est pas officiellement un parc national de la Namibie, mais le Damaraland reste une zone attractive pour diverses raisons : 

  • la présence d’éléphants du désert et de rhinocéros noirs ;
  • les peintures et gravures rupestres ;
  • l’immensité du paysage désertique. 

D’autres parcs et réserves de la Namibie valent le détour :

  • le Parc National Khaudum pour l’abondance de sa faune, à observer en toute autonomie ;
  • le Parc National de Skeleton Coast pour ses colonies de phoques à fourrure du Cap ;
  • la bande de Caprivi pour ses paysages verdoyants, véritable contraste avec le reste du pays ;
  • la Réserve Privée de Ilala, un écrin de beauté aux nombreux animaux. 

Près de Windhoek, vous pourrez aussi facilement accéder au Parc National de Daan Viljoen à votre arrivée ou avant votre départ de la Namibie.

Pour aller plus loin : Parcs et Réserves en Namibie

Les circuits

Pour pouvoir profiter de toute la diversité des parcs de la Namibie, rien de mieux que d’organiser un safari sous la forme d’un circuit à travers le pays. C’est le choix que font la majorité des voyageurs.

Pour élaborer votre circuit en Namibie, vous allez devoir définir vos préférences de voyage :

  • Souhaitez-vous voyager seul ou en groupe ? 
  • Avec qui voyagez-vous (seul, famille, amis, …) ?
  • Quels animaux souhaitez-vous voir ?
  • Voulez-vous faire du safari uniquement ou voulez-vous inclure d’autres endroits ou activités ?

Enfin, vous devrez prendre en compte la durée de votre voyage et votre budget pour établir un circuit adapté.

Un safari en Namibie… Et quoi d’autre sur place ?

La Namibie attire pour ses safaris animaliers parmi les plus beaux au monde. Mais le pays regorge d’autres facettes qui complètent un séjour à la perfection, loin du tourisme de masse.

Les randonnées et le trekking sont les autres activités phares du pays. Les paysages incroyables offrent des terrains de jeux diversifiés et hors des sentiers battus pour les amateurs de marche. Toujours pour les plus sportifs, kayaks, surf, VTT ou encore quad peuvent aussi être des activités à ajouter à votre programme.

Certains sites de la Namibie en jettent plein la vue : 

  • les dunes de Sossusvlei, de couleur rouge et hautes de 350 mètres (parmi les plus hautes au monde)  ;
  • Fish River Canyon, le deuxième plus grand canyon au monde ;
  • Swakopmund, pour un séjour balnéaire ;
  • Twyfelfontein, pour ses arts rupestres.

Des vols en montgolfière, en petit avion ou en hélicoptère offrent une façon originale de découvrir le pays et ses paysages magnifiques. Vous pourrez aussi partir à la rencontre des communautés locales et découvrir leur village et leur mode de vie.

Quand partir pour un safari en Namibie ?

Pour définir les dates de votre safari en Namibie, il est conseillé de prendre en compte le climat mais aussi les périodes de forte affluence.

Concernant le climat, les saisons sont inversées par rapport aux nôtres et on observe trois types de climat :

  • climat subtropical au Nord ;
  • climat désertique sur la côte ;
  • climat semi-aride partout ailleurs.

L’été austral, de décembre à avril, est marqué par la saison des pluies. Les températures sont élevées et le climat est humide. Pendant l’hiver, de mai à septembre, c’est la saison sèche. Les températures sont douces et agréables en journée, mais très fraîches (souvent négatives) la nuit. 

Les meilleures saisons pour visiter la Namibie sont en fait les mi-saisons. De mai à juin et de septembre à novembre offrent un climat agréable. L’observation des animaux est plus aisée et le pays conserve son calme et sa tranquillité. 

Propices à la rencontre avec les animaux, les mois de juillet, août et décembre sont aussi une bonne alternative, mais avec les vacances scolaires de l’Europe puis de l’Afrique du Sud, vous ne serez pas les seuls à réaliser un safari en Namibie.

Enfin, d’autres périodes ont aussi leurs particularités qui convaincront certains voyageurs comme le mois de janvier pour la beauté des paysages et les naissances.

Pour aller plus loin : Quand partir en Namibie ?

Safari en Namibie : quel budget ?

La Namibie est l’une des destinations les plus abordables pour faire un safari en Afrique, et ce pour plusieurs raisons (prix d’entrée dans les parcs, facilité de logement en campings, coût de la vie sur place, …). Ceci étant dit, il est aussi tout à fait possible de réaliser un safari de luxe en Namibie. 

Le prix de votre voyage repose sur différents éléments :

  • la période de votre séjour et la durée ;
  • le nombre et le type de voyageurs ;
  • le type d’hébergement sur place ;
  • les moyens de transport utilisés sur place ;
  • les régions et parcs visités ;
  • les activités hors safari ;
  • … 

Pour en savoir plus, jetez un œil à notre article dédié au prix d’un safari en Namibie

Organiser son safari en Namibie

Les différentes options

Organiser seul son safari en Namibie

L’organisation d’un safari, qu’il soit en Namibie ou dans un autre pays d’Afrique d’ailleurs, n’est pas une chose aisée. De la définition du circuit en incluant les lieux incontournables, au choix des hébergements en passant par les moyens de transport, vous risquez vite de crouler sous les informations. 

Organiser son safari en Namibie seul peut vous permettre de faire quelques économies, mais cette affirmation est surtout vraie pour les voyageurs aguerris qui ont déjà réalisé plusieurs safaris et connaissent les enjeux de ce genre de voyage. Si c’est votre premier safari et que vous souhaitez malgré tout l’organiser seul, notre seul conseil est de vous y prendre suffisamment longtemps à l’avance pour avoir le temps de rassembler toutes les informations utiles afin de vous concocter un voyage unique et inoubliable.  

Les tour-opérateurs « classiques »

La plupart des agences de voyage et tour-opérateurs proposent des formules safari pour la Namibie. Vous n’avez ainsi pas ou peu à vous occuper de l’organisation de votre voyage puisqu’il s’agit souvent de packages tout inclus avec vol, hébergement, activités, … Le principal point négatif de cette solution est que vous pourrez difficilement personnaliser votre voyage et vous ferez souvent partie d’un groupe. 

Les agences de voyage dédiées aux safaris

C’est l’option que nous recommandons. Au-delà du temps que cela fait gagner, confier l’organisation de son safari à une agence spécialisée permet de réaliser un voyage sur-mesure et de qualité. Grâce à leur expertise et leur réseau de partenaires sur place, vous pouvez accéder à des prestations uniques, aussi bien en termes de logement que d’activités. Le tarif peut être un peu plus élevé, mais est vite rentabilisé par la qualité du voyage. 

Les logements

Moins touristique que d’autres pays d’Afrique pour un safari, la Namibie dispose relativement peu d’hébergements touristiques. 

Dans ou à proximité des grandes villes, vous trouverez facilement des hôtels. Près des parcs, ce sont principalement des lodges ou des campings. Les premiers proposent des prestations plutôt haut de gamme, avec des infrastructures luxueuses incluant un restaurant, un bar, une piscine ou encore un espace fitness. Les campings sont beaucoup plus abordables et supposent de voyager avec tout l’équipement (la location d’un 4×4 avec une tente de toit est l’option choisie par de nombreux voyageurs).  

Préparer son safari en Namibie

Les formalités d’entrée

Un passeport en cours de validité et valable 6 mois après la date de retour est nécessaire pour pouvoir entrer en Namibie. Il devra aussi comporter au minimum 2 pages vierges en vis-à-vis. Les mineurs doivent posséder leur propre passeport ainsi que plusieurs documents justifiant le lien de filiation. 

Un visa est exigé uniquement pour les séjours de plus de 90 jours. 

La santé

Les règles en matière de santé et d’hygiène sont assez similaires à la majorité des pays africains. 

Il est recommandé d’être à jour de son carnet vaccinal, c’est-à-dire : diphtérie, tétanos, coqueluche et poliomyélite, hépatites A et B, rougeole. Typhoïde et rage sont aussi recommandés. Seul la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire si vous arrivez ou transitez d’un pays listé comme endémique par l’OMS. 

Le paludisme est uniquement présent dans le Nord du pays. Certaines bonnes pratiques à prendre sur place sont fortement conseillées :

  • porter des vêtements couvrants ;
  • appliquer des produits répulsifs ;
  • utiliser des moustiquaires aux fenêtres et portes des logements et véhicules. 

Vous pouvez aussi envisager de prendre un traitement antipaludique. 

Enfin, lors de votre séjour, pensez à :

  • préférer la nourriture cuite ou bien cuite ;
  • consommer des légumes et fruits épluchés et bien lavés, si possible cuits ;
  • vous laver les mains régulièrement ;
  • boire de l’eau en bouteille. 

Préparer sa valise pour un safari en Namibie

Le contenu de votre valise va dépendre de la période à laquelle vous partez, de vos logements et des activités sur place. Mais quelques indispensables sont impérativement à mettre dans sa valise pour un safari en Namibie :

  • des vêtements confortables, légers et couvrants ;
  • des chaussures fermées et adaptées ;
  • le matériel de photo ;
  • une trousse de premiers soins ;
  • d’autres accessoires comme un adaptateur de prise, des guides, des lampes torches ou frontales, …

La monnaie

La monnaie utilisée en Namibie est le dollar namibien (NAD), divisé en 100 cents. Pour connaître le taux de change, cliquez ici.

Le Rand sud-africain, la monnaie d’Afrique du Sud, est aussi accepté en Namibie.

Conduire en Namibie

Le réseau routier en Namibie est satisfaisant. Les pistes sont facilement praticables, sauf dans le Nord du pays où un 4×4 est indispensable (des navettes sont mises à disposition dans certains parcs). La conduite se fait à gauche et le respect du code de la route local est impératif, au risque de recevoir une note salée en cas d’infraction. 

En théorie, un permis de conduire français est normalement suffisant pour conduire en Namibie. Cependant, un permis international est fortement recommandé pour éviter tout désaccord avec la police.  

Les assurances

Comme pour tout voyage, et notamment un voyage comme un safari en Afrique, il faudra penser à prévoir une assurance voyage, qui reste indispensable en cas de problème de santé sur place. Soins, frais d’hospitalisation ou encore rapatriement sont des garanties conseillées. 

Il est possible que votre carte de crédit inclut une assurance voyage, mais celle-ci varie en fonction de votre carte bancaire et de la banque. Certaines agences de voyage proposent aussi une assurance voyage comprise dans leur formule tout-inclus. Sinon, vous pouvez contacter votre assureur ou ses concurrents, ou utiliser un comparateur en ligne pour trouver la meilleure offre. 

FAQ

Combien coûte un safari en Namibie ?

La Namibie peut être l’une des destinations les plus abordables pour un safari. Il faudra compter au minimum 100€ par jour. Des safaris de luxe en Namibie sont aussi possibles, les tarifs tournent alors aux alentours de 800 à 1000€ par jour et par personne. 

Quand faire un safari en Namibie ?

La Namibie se visite toute l’année. Mais la meilleure période pour réaliser un safari en Namibie est durant le printemps, de septembre à novembre, ou à l’automne de mai à juin. 

Les alternatives à un Safari en Namibie