Parc National Murchison Falls

Le guide complet

Créé en 1952, le Parc National Murchison Falls en Ouganda doit son nom aux incroyables chutes d’eau qui le caractérisent si bien. Mais surtout, c’est la plus grande réserve du pays avec une superficie de 3 840 km2. Ainsi, vous y découvrirez une grande variété d’espèces d’animaux et de paysages.

Pourquoi se rendre au Parc National Murchison Falls ?

Les chutes de Murchison

Comme son nom l’indique, le parc est caractérisé par les chutes de Murchison. Situées sur la rivière du Nil, en plein cœur du parc, celles-ci vous offrent un spectacle époustouflant : 7 mètres de largeur, 43 mètres de hauteur et une pression de 300 m3/s.

D’ailleurs, de nombreux touristes choisissent de dormir à proximité pour écouter le bruit des chutes d’eau. Et pour ceux qui s’aventurent trop près, ils risquent de se faire éclabousser.

Même si les chutes sont magnifiques vues d’en bas, c’est au sommet du Nil que vous aurez la vue la plus impressionnante. Pour y accéder, il est possible de s’y rendre en voiture ou de marcher pendant une trentaine de minutes.

Outre ces célèbres chutes d’eau, il y en a d’autres dans le Parc National Murchison Falls. Et notamment, celles de Karuma, dans la partie orientale. Moins réputées, elles valent aussi le détour du fait de la formation de mousse blanche qui les caractérise.

Ici, la pêche est abondante. À la fois pour les hommes, mais aussi pour les animaux qui viennent se recueillir régulièrement. Ainsi, vous y apercevrez des singes, des buffles, des bubales, des antilopes, des lions, des girafes, des babouins et des oiseaux.

Une traversée du Nil

Au-delà des chutes d’eau, c’est toute la rivière du Nil qui se visite au cours de votre séjour dans le Parc National Murchison Falls. Le plus long fleuve du monde trouve sa source dans la ville de Jinja et traverse l’ensemble de la réserve.

Profitez-en pour prévoir une excursion en bateau et découvrir l’Ouganda autrement. Sur le chemin, hippopotames et crocodiles y ont élu domicile. Vous pourrez alors les observer le long des bancs de sable. De temps en temps, d’autres animaux viennent s’abreuver sur le Nil ou simplement se rafraîchir.

Pour ces excursions sur le Nil, vous avez deux possibilités. 

  • Une excursion jusqu’au pied des chutes de Murchison : le voyage dure environ 3 heures. 
  • Une excursion entre Paraa et le delta de Papyrus en passant par le lac Albert : il s’agit d’une boucle qui dure entre 4 et 5 heures. Sur le chemin, vous aurez l’occasion de découvrir la cigogne à bec-en-sabot et d’autres espèces animales.

La région de Buligi

Le site de Buligi se situe entre le Nil Victoria et le Nil Albert. 

Entre prairies de savane, végétation fluviale, forêts et acacias, la faune sauvage se développe pour le plus grand bonheur de vos yeux. Pour explorer cet espace, il est conseillé de faire appel à un ranger qui saura vous guider le temps de votre excursion.

Outre les animaux, c’est un excellent site pour admirer la vue sur la vallée qui s’étend au-delà du lac Albert.

La faune sauvage présente dans le parc

Le Parc National Murchison Falls accueille une grande variété de mammifères et d’oiseaux.

Côté mammifère, ils sont plus de 70 espèces à occuper la réserve, parmi lesquelles l’hippopotame, la girafe de Rothschild, le phacochère, le buffle du Cap, le kob d’Ouganda, le bubale et les éléphants. À cela s’ajoutent de nombreux primates : 800 chimpanzés, des babouins olivâtres, des singes colobes noirs et blancs, des singes à queue rouge, etc.

Quant aux oiseaux, plus de 450 espèces sont réunies dans le Parc National des chutes de Murchison : héron Goliath, colin de Virginie, grue à couronne grise, coucal à tête bleue, gobe-mouches des marais, oiseau d’argent, jacana africain, piapia, outarde de Denham, martin-pêcheur malachite et bien d’autres.

Paraa

Paraa signifie “la maison des hippopotames” selon le dialecte local. En arrivant dans cette zone, vous comprendrez rapidement pourquoi le site porte ce nom.

Mais Paraa n’est pas seulement connue pour ses hippopotames. Et pour cause, une multitude d’activités se développent au sein de cette zone du Parc National des chutes de Murchison. Par exemple, safari, vol en montgolfière, visite culturelle, observation des oiseaux, promenades guidées à pied ou en bateau, sortie de pêche, etc.

Ces différentes excursions vous permettent d’admirer les animaux qui vivent ici, mais aussi de comprendre le mode de vie des habitants. Ainsi, vous pourrez rencontrer le peuple indigène Luo qui vous présentera sa culture et son quotidien.

Les forêts

Les forêts sont nombreuses au sein de la réserve. Il en existe toutefois deux principales à ne pas manquer :

  • La forêt de Budongo : situé dans la partie sud-ouest du Parc National Murchison Falls, cet espace vous offre une grande diversité de faune et de flore (287 espèces de papillons, 24 mammifères, plus de 460 espèces d’arbres et environ 360 types d’oiseaux). Explorez notamment le “Royal Mile”, un tronçon de route idéal pour observer les oiseaux et les primates.
  • La forêt de Kaniyo Pabidi : ces pistes s’étendent sur 8 kilomètres. Ici, vous aurez l’occasion de suivre les chimpanzés et autres primates.

Comment se rendre au Parc National Murchison Falls ?

Depuis Kampala, il faudra prévoir environ 5 heures pour vous rendre au Parc National Murchison Falls (305 km). Vous arrivez alors à proximité de Masindi au sud de la réserve. Cette ville vous permet d’accéder rapidement à Paraa.

Attention, pendant la basse saison (saison humide) certaines routes sont impraticables.

Outre la route, il est aussi possible d’accéder au parc par voie aérienne. Pour cela, vous atterrissez à Pakuba qui se trouve à environ 19 kilomètres de Paraa.

Tarif et réglementation

Pour visiter le Parc National Murchison Falls, il est conseillé de faire appel à un guide qui vous emmène sur les différents sites. Et si vous souhaitez voir un maximum d’animaux et de paysages, il est préférable de prévoir plusieurs jours au sein de la réserve. C’est justement pour cette raison que les tour-opérateurs proposent généralement des forfaits.

Voici quelques exemples de prix applicables : 

  • 3 jours : entre 500 et 850 €
  • 4 jours : environ 650 et 1 100 €
  • 9 jours : environ 2 300 et 6 000 €

Où dormir au Parc National Murchison Falls ?

À l’intérieur du Parc National des chutes de Murchison, il est possible de dormir dans des hôtels, des lodges ou des campings. Les plus populaires sont les suivants : 

  • Murchison River Lodge : il s’agit d’un éco-lodge avec une vue imprenable sur le Nil.
  • Le Paraa Safari Lodge : il se situe dans la zone Paraa. Ici, vous bénéficiez d’un hébergement de qualité avec un restaurant raffiné et un bar pour animer vos soirées. 

Pour les plus petits budgets, il est aussi possible de trouver des hébergements à la frontière ou des auberges de jeunesse à Masindi. Néanmoins, vu la taille de la réserve, il est conseillé de dormir sur place.

Le Parc National Murchison Falls : autres informations pratiques

Les températures sont agréables tout au long de l’année (entre 17 et 28 degrés). Néanmoins, pendant la saison humide (entre mars et mai / septembre et novembre), certaines routes deviennent impraticables. Il est donc préférable de s’y rendre pendant la saison sèche. Dans ce cas, pensez à emporter un chapeau et une crème solaire indice 50. Sans oublier, le kit antimoustique.