Forêt Impénétrable de Bwindi

Le guide complet

C’est dans le sud-ouest de l’Ouganda, en Afrique que se situe le Parc national de Bwindi. Il s’étend sur plus de 32 000 hectares. Sa biodiversité est impressionnante et offre un environnement remarquable à de nombreuses espèces animales. Également appelé « Perle d’Afrique » grâce à la richesse de ses terres, l’Ouganda préserve avec soin sa forêt. Le pays compte au total plus de dix Parcs nationaux et un très grand nombre de zones protégées.

Pourquoi se rendre au Parc national de la forêt impénétrable Bwindi ?

Une variété d’espèces incroyable

La nature florissante de la forêt impénétrable est un des écosystèmes les plus riches du continent africain : on y trouve plus de 100 espèces d’arbres, 348 espèces d’oiseaux, 120 espèces de mammifères, 220 espèces de papillons et de nombreuses espèces menacées. La beauté de ce parc lui vaut une place au patrimoine mondial de l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture). Ainsi, le Parc National de Bwindi est un incontournable du safari en Ouganda.

Attention les yeux, si vous avez la chance de pénétrer dans cette forêt : l’ambiance tropicale crée une atmosphère particulièrement merveilleuse.

La forêt impénétrable de Bwindi et ses reliefs culminent jusqu’à 2 607 mètres. Bien qu’elle soit âgée de plus de 25 000 ans, un souffle nouveau vous envahit lors de votre voyage en Ouganda.

L’omniprésence de l’eau apporte beaucoup de brume pendant les randonnées, ce qui rend l’expérience encore plus prenante et mystique.

La rencontre avec les gorilles du Parc national de Bwindi

Lors de votre voyage, préparez-vous à effectuer la randonnée la plus spectaculaire de votre vie. En effet, pendant l’ascension, de nombreux primates viennent à votre rencontre. Le Parc national de Bwindi est également réputé pour héberger des gorilles. Près de la moitié de la population mondiale des gorilles de montagne se trouve au sein du Parc national de la forêt impénétrable de Bwindi.

Les gorilles de Bwindi

C’est une expérience riche en émotions après avoir arpenté les sentiers boueux pendant plusieurs heures. Observez les géants de la forêt se reposer, manger et même jouer sous vos yeux.

Les autres espèces à observer dans la forêt impénétrable de Bwindi

Outre les gorilles qui attirent l’intérêt principal des visiteurs, il est possible de rencontrer des chimpanzés, des singes Colobe blancs et noirs, des singes à queue rouge, des singes bleus, des singes velours et des babouins. De plus, sur votre chemin, d’autres animaux vous accompagnent : les cochons sauvages, les phacochères géants des forêts, plusieurs antilopes et les éléphants !

Comment visiter le parc de la forêt impénétrable de Bwindi ?

Comment s’y rendre ?

Il existe 4 pistes de trek dans le parc, qui sont accessibles depuis différentes villes d’Ouganda. Comptez environ :

  • 3 à 5 heures de route depuis Queen Elizabeth ;
  • 5 à 7 heures de route depuis Lake Mburo ;
  • 8 à 10 heures de route depuis Kampala ou Entebbe.

Il est aussi possible de s’y rendre en avion avec les aéroports de Kihihi ou Kisoro.

Le permis pour voir les gorilles

Il est primordial, faute de place, de réserver auprès de l’Ouganda Wildlife Authority Service, à Kampala si vous souhaitez observer les grands singes.

Les safaris en Ouganda, en République Démocratique du Congo et au Rwanda sont réputés comme luxueux car le prix monte rapidement avec l’obtention du permis. Tout voyageur ayant l’intention de faire des randonnées auprès de ces animaux impressionnants doit l’avoir en sa possession. Il permet d’accéder et d’interagir avec cette espèce menacée dans son habitat naturel.

Le parc national de Bwindi : tarif et réglementation

Le permis d’entrée

Nous l’avons déjà mentionné, mais le parc de Bwindi est un parc dont l’entrée est assez chère par rapport à d’autres parcs. Ainsi, pour accéder au Parc national de la forêt impénétrable de Bwindi, le permis coûte 592 euros en 2021 : il a pour but de limiter le tourisme de masse et préserver la tranquillité des gorilles.

Réglementation

Vous êtes amenés à croiser beaucoup d’espèces menacées tout le long de votre visite du Parc national de la forêt impénétrable de Bwindi. La faune riche et fragile émerveille les amoureux de la nature et fait comprendre qu’il est primordial de protéger cet environnement.

forêt du parc de bwindi
Une forêt dense et majestueuse

Le Parc est contrôlé et réglementé par les autorités ougandaises, un certain nombre de règles doivent donc être respectées pour préserver la faune et la flore et garantir la sécurité des voyageurs lors de leur safari.

En voici une liste non exhaustive :

  • Si vous croisez un animal sauvage, il faudra couper votre moteur et le laisser continuer son chemin ;
  • La vitesse de conduite est limitée ;
  • Il est important de garder une distance de sécurité avec les animaux sauvages ;
  • Il est strictement interdit de prélever un animal ou un végétal ;
  • Il est interdit de nourrir ou perturber la vie animale, un safari doit se faire dans le respect de la vie sauvage ;
  • Il est interdit de sortir de son véhicule en dehors des zones balisées ;
  • Les animaux domestiques ne sont pas autorisés lors d’un safari ;
  • Les armes à feu sont strictement interdites au sein du parc ;
  • Aucun déchet ne doit être laissé derrière vous.

La protection environnementale est au cœur des préoccupations des gardes forestiers qui s’engagent à veiller sur les espèces dans leur habitat naturel. Les voyageurs sont bien évidemment sensibles à cette notion de respect tout le long du safari.

Les autres dépenses à prévoir

Les rangers et trackers

Afin de passer un safari en toute tranquillité, comptez également dans votre budget la visite faite par un professionnel. Tout d’abord, des pisteurs vérifient dans la jungle la présence des gorilles de montagne. Une fois repérés, ils informent les rangers sur les directions à prendre afin d’éviter aux voyageurs de faire une randonnée de 5 heures. Les pisteurs suivent également les animaux pour ne pas les perdre de vue et font part de leur position tout le long de la journée. Une formation en défense et en conservation est nécessaire pour faire leur métier afin de garantir la sécurité des voyageurs et des singes.

Les porteurs de Bwindi

Ils sont d’une aide précieuse en fonction de votre condition physique. En effet, il est préférable d’en avoir un à ses côtés lors du safari car certaines parties de la randonnée sont dangereuses. Le porteur prend votre sac à dos et vous soutient en cas de pente glissante ou de montée fatigante. Le seul effort restant à faire est d’ouvrir l’œil pour apercevoir les chimpanzés se balancer entre les branches des arbres.

Au-delà de la présence d’un ranger, qui est prévue dans l’achat du “permis gorilles”, les pourboires pour les acteurs de la randonnée sont à anticiper. Ils permettent de souligner votre appréciation pour le service qui vous a été offert. Bien évidemment, le montant est au choix des randonneurs.

Prévoyez enfin avant de partir un bon équipement dans votre valise afin de marcher toute la journée dans la forêt à la recherche de ces animaux majestueux : des chaussures confortables qui agrippent le sol sont recommandées. En effet, le terrain est glissant à cause des pluies quotidiennes.

Où dormir au parc de Bwindi ?

Pour loger lors de votre safari au parc de Bwindi, nous vous conseillons de choisir un des lodges les plus proches. Le parc est assez reculé, et n’offre pas des dizaines d’options comme c’est le cas dans des parcs beaucoup plus visités en Afrique (le parc Kruger ou encore le Masai Mara par exemple).

Voici une sélection non exhaustive de lodges à envisager :

  • Rushaga Gorilla Camp ;
  • Broadbill Forest Camp ;
  • Buhoma Community Haven Lodge ;
  • Volcanoes Bwindi Lodge.

Retenez que vous pourrez aussi opter pour un camp (en tente) et pas uniquement pour des lodges.

La forête impénétrable de Bwindi : autres informations pratiques

Origines de la forêt de Bwindi

Dans cette région de l’Ouganda, la langue Rukiga est la plus parlée. Ainsi, nous savons que le mot « Bwindi » signifie « impénétrable » dans ce dialecte. Cette forêt porte cet adjectif grâce à sa superficie de 331 km² qui la rend difficile d’accès.

Météo

L’Ouganda est traversé par l’équateur mais son climat est tempéré par l’altitude. Les températures moyennes sont comprises entre 20 et 25 degrés. Les variations de températures sont assez faibles tout le long de l’année, même si la période la plus chaude reste entre décembre et mars.

Quand visiter ?

La saison idéale pour un safari dans le parc de Bwindi se situe pendant la période où les routes sont plus praticables, de juin à août puis de décembre à février. Lors de la haute saison touristique, de juin à septembre, les permis sont assez rares et il faudra donc anticiper votre visite du parc longtemps à l’avance !

La santé

Lorsque vous voyagez en pleine nature pour un safari, il est indispensable de consulter votre médecin et de partager avec lui les détails de votre voyage. Il vous donnera toutes les informations pour prévenir d’éventuelles maladies. D’autre part, certains vaccins sont recommandés par l’institut Pasteur, en voici la liste.