Lac Turkana

Le guide complet

Surnommé Mer de Jade, le lac Turkana est le plus grand lac salé au monde. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1997, sa couleur émeraude vous charmera. Allez-vous succomber à ce lieu paradisiaque ? On vous donne les informations clés pour réussir votre escapade au lac Turkana.

Pourquoi se rendre au lac Turkana ?

C’est un monde extraterrestre, un lieu où désert, lac et volcans se côtoient. Préservé du tourisme de masse, le lac Turkana plaira aux plus aventureux.

Quels sont les animaux typiques du Turkana Lake ? Les crocodiles du Nil se prélassent le long du lac tandis que les serpents se faufilent sur le sol désertique. Les hippopotames font une sieste dans le lac Turkana au milieu des colonies de poissons. Ce lieu rassemble les plus grands oiseaux migrateurs qui y font halte après des mois de voyage.

Certains paléontologues considèrent que le lac Turkana est le berceau de l’humanité. Selon la théorie de Mikael Fortelius, c’est à cet endroit que les hommes du genre Homo ont bénéficié d’un microclimat de sécheresse tandis que les australopithèques profitaient des zones humides de l’Afrique pour vivre.

Puis la sécheresse a envahi toute l’Afrique. Les Homos qui ont eu le temps de s’habituer ont survécu. Quant aux australopithèques, le changement de climat a été trop rude : ils ont disparu. Cette explication n’est qu’une hypothèse de l’évolution humaine. Le lac de Turkana n’a pas fini de nous livrer ses secrets…

Le lac Turkana comprend 3 parcs nationaux :

  • le parc national de Sibiloi ;
  • le parc national de l’île Sud ;
  • le parc national de l’île Centrale.

Parc de Sibiloi

Situé au nord-est du lac, le parc de Sibiloi est le paradis des paléontologues. Plus de 10 000 fossiles ont été trouvés dans la zone. En 1968, le Koobi Fora Research Project a été lancé pour organiser des fouilles de plus grande ampleur sur ce site historique. Le parc Sibiloi a donc hérité d’un deuxième nom : Koobi Fara. 

D’une superficie de 1 600 km2, le parc Sibiloi est difficile d’accès. On vous conseille d’y accéder en avion ou bateau plutôt que par la voiture.

Île Centrale du lac Turkana

L’île centrale regorge d’oiseaux migrateurs comme le flamant rose. C’est aussi un lieu de reproduction important pour les crocodiles du Nil. Cette île possède plusieurs lacs et volcans actifs. La visiter, c’est se retrouver isolé du monde. Une activité incontournable au lac Turkana est donc l’exploration de l’île centrale, accompagné d’un guide local. Vous pouvez même y bivouaquer.

Île Sud du lac Turkana

Entièrement recouverte de cendres volcaniques, l’île Sud possède jusqu’à 84 espèces différentes d’animaux. Vous pouvez également la visiter pour découvrir sa faune et sa flore extraordinaires. On accède à cette île en bateau.

Comment se rendre au parc national du lac Turkana ?

La première étape pour vous rendre au lac Turkana est de prendre un avion pour Nairobi. Puis pour vous rendre au lac Turkana, vous avez plusieurs possibilités :

  • prendre l’avion de Nairobi à Lodwar ;
  • prendre le bus de Nairobi à Kitale puis de Kitale à Lodwar ;
  • louer un 4×4 à Nairobi et prendre la route vers Lodwar.

Une fois à Lodwar, à vous de choisir votre circuit et votre mode de transport pour explorer le lac Turkana et ses environs.

À noter : certains lodges mettent à disposition des taxis pour faire le trajet aller-retour de Lodwar à leur hébergement.

Tarif et réglementation

Prix d’entrée du parc national du lac Turkana

Nous n’avons pas trouvé les prix d’entrée du parc national du lac Turkana. Avant d’arriver, prévoyez donc assez d’argent en cash pour régler ces frais. La monnaie locale est le shilling kényan. Le dollar américain est aussi beaucoup utilisé.

La réglementation

La réglementation au Lake Turkana est semblable aux règles d’autres parcs nationaux :

  • ramasser ses déchets ;
  • ne pas s’approcher trop près des animaux sauvages ;
  • limiter le bruit ;
  • respecter la faune.

Où dormir au lac Turkana ?

Les hébergements sont plutôt rares au Lake Turkana, car il n’y a pas beaucoup de touristes. Sur place, vous avez le choix entre des campings et des lodges. On vous donne les meilleurs plans pour dormir au lac Turkana.

Camping

Le camping est adapté pour les petits budgets. Avec ce type d’hébergement, vous bénéficiez des commodités de base. Vous trouverez des campings le long du lac ou dans des endroits un peu plus reculés. En fonction du lieu, soit les tentes sont fournies, soit c’est à vous de les apporter. 

Lodge

Le lodge est un hébergement de haut standing pour les voyageurs soucieux de leur confort. Dans la plupart des lodges, vous retrouverez un restaurant, un bar et une piscine. Le lodge le plus réputé de la région est Eliye Spring Resort, qui est situé au bord du lac. Dans ce lodge, vous dormez dans des huttes rondes traditionnelles.

Le parc national du lac Turkana : autres informations pratiques

Géographie

Long de 249 km et large de 44 km, le lac Turkana est le lac le plus salé d’Afrique. Il se situe au nord-ouest du Kenya. Plus grand lac désertique du monde, la vallée du Grand Rift Afrique le longe. Ses 3 parcs nationaux font respectivement 158 000 hectares pour le parc de Sibiloi, 500 hectares pour l’île centrale et 3 900 hectares pour l’île du sud.

Météo

Il fait en moyenne 30 degrés toute l’année et il ne pleut presque jamais. Le lac Turkana étant dans un lieu désertique, prévoyez de quoi vous protéger de la chaleur. C’est de décembre à mars qu’il fait le plus chaud. De mai à septembre, attendez-vous à des vents violents. Les mois les plus agréables sont juin et juillet, car vous bénéficiez d’une légère baisse de température.

Quand visiter

Le Lake Turkana se visite à toutes les périodes de l’année. Néanmoins, on vous conseille d’éviter de le visiter de décembre à mars si la trop grande chaleur vous rebute. Sachez également qu’un vent fort soufflera de mai à septembre. La période idéale pour vous rendre au lac Turkana dépendra donc de vos préférences de climat.