Monnaie du Kenya

Le shilling kenyan, la monnaie du Kenya, vous sera indispensable pour payer vos dépenses si vous décidez d’aller au Kenya. Voici tout ce que vous devez savoir sur la monnaie utilisée au Kenya. 

Quelle est la monnaie officielle du Kenya ?

La monnaie au Kenya est le Shilling kenyan (Ksh), qui se divise en 100 cents. 

Elle est composée de :

  • pièces de 5, 10, 50 cents, puis 1, 5, 10 et 20 Shillings ;
  • billets de 10, 20, 50, 100, 200, 500 et 1000 Shillings.

Les cartes de crédit Visa sont largement acceptées dans tout le pays. La Mastercard est uniquement acceptée dans quelques banques. Les distributeurs automatiques sont nombreux, aussi bien dans les grandes que les petites villes et souvent dans les centres commerciaux. Il est préférable de disposer d’espèces pour les petites dépenses. 

Quel taux de change ?

Taux de change shilling kenyan – euros

Taux de change moyenEUR – KESKES – EURO
20181 – 1171 – 0,008547
20191 – 113,651 – 0,008802
20201 – 134,041 – 0,007460

Ces taux de change nous montrent une nette hausse à la fin de l’année 2020 de la valeur de la monnaie du Kenya en euros. Pensez à vérifier le taux de change avant votre départ pour estimer au mieux le budget de vos dépenses sur place. 

Taux de change shilling kenyan – dollars

Taux de change moyenUSD – KESKES – USD
20181 – 101,90 1 – 0,009814
20191 – 101,354001 – 0,009869 
20201 – 109,75 1 – 0,009112

Faut-il changer sur place ou avant de partir ?

Afin d’éviter de transporter un montant important en espèce, il est conseillé de convertir vos euros dans la monnaie du Kenya lors de votre arrivée ou au cours de votre séjour. Les taux de change les plus avantageux sont généralement proposés par les bureaux de change mais vous pouvez aussi convertir des euros ou faire un retrait d’espèces dans une banque du Kenya. La plupart des lodges et hôtels peuvent aussi vous faire de la monnaie si besoin. 

Vous pouvez aussi choisir d’obtenir des shillings kenyans avant de partir pour votre safari, depuis un bureau de change en France. Cela vous permet notamment d’avoir à disposition suffisamment d’espèces pour les premiers jours de votre safari au Kenya par exemple.