Parc National du Pilanesberg : le guide complet

Situé au Nord du pays, le Parc National du Pilanesberg est moins connu mais présente pourtant beaucoup d’attraits. Facilité d’accès, abordable, exempt de malaria et surtout des animaux à foison ! On vous dit tout sur ce parc incontournable d’un safari en Afrique du Sud

Pourquoi se rendre au Parc National du Pilanesberg ?

Un safari au Parc National du Pilanesberg

L’histoire du Parc National du Pilanesberg est originale : il est l’objet de l’opération de repeuplement animalier Genesis lancée en 1979. La caldeira de 550 km2 fut clôturée sur 110 km et plus de 6 000 animaux provenant d’autres parcs et réserves d’Afrique du Sud y furent introduits.  Ce sanctuaire animalier a trouvé aujourd’hui un équilibre parfait et de nombreux animaux cohabitent.

Vous rencontrerez le Big Five (lion, léopard, buffle, éléphant et rhinocéros) mais aussi des guépards, girafes, gnous, grands koudous, élands, phacochères, hippopotames.

Plusieurs espèces de reptiles sont à observer : tortues, crocodiles, lézards, serpents,… Manquante à l’appel, la hyène tachetée n’a pas été introduite à cet éco-système pour préserver les bébés rhinocéros. 

Crédits : Pilanesberg National Park par Derek Keats (CC BY 2.0)

Les ornithologues seront comblés grâce à la présence de plus de 400 espèces d’oiseaux : hérons, autruches, francolins, martins-pêcheurs, … Six caches sont réparties au sein du parc, chacunes orientées vers des points cardinaux différents pour offrir des points de vue variés.  La Mankwe hide est populaire pour l’observation des oiseaux dûe à sa forme en C qui offre un vue panoramique du matin au soir. 

À l’extrémité Nord-Ouest du parc, se situe la Réserve Black Rhino. Il s’agit d’une réserve privée de 15 000 hectares : l’accès est réservée à ses résidents, qui peuvent voyager aussi bien dans la réserve que dans le reste du parc. Sans clôture, les animaux peuvent quant à eux aller de l’un à l’autre à leur guise. En tant que réserve privée, la Black Rhino Reserve est généralement moins fréquentée que le reste du parc. 

Les autres activités dans le parc de Pilanesberg et aux alentours

Les safaris à pied

Plusieurs kilomètres de chemins de randonnée parcourent le parc. D’une durée de 4 heures et accompagné par un guide expérimenté, ces marches organisées sont l’occasion de s’immerger dans le parc, de découvrir des détails non-visibles depuis un véhicule et de profiter des connaissances accrues d’un guide sur les animaux et la savane.  Ces randonnées sont payantes et accessibles toute l’année. 

Un tour en montgolfière

Des vols en montgolfière sont organisés depuis le Parc de Pilanesberg. Le point de vue en altitude permet d’observer la configuration du cratère, d’apercevoir les troupeaux d’animaux et de découvrir des paysages sur des kilomètres à la ronde. 

Les activités proposées par les lodges

La plupart des lodges proposent toute une gamme d’activités et de services : observation des oiseaux, danses et musiques traditionnelles, spa, quad, tennis, … Il y en a pour tous les goûts et tous les âges. 

Comment se rendre au Parc du Pilanesberg ?

Grâce à sa proximité avec Johannesburg, le Parc du Pilanesberg est parmi les plus accessibles d’Afrique du Sud. Vous devrez vous rendre à l’aéroport international O.R. Tambo à Johannesburg, par vol international ou interne. Pour rejoindre le parc, vous pourrez choisir entre l’avion ou la voiture. 

Si vous optez pour l’avion, certains lodges proposent de venir vous chercher à l’aéroport de Pilanesberg. En voiture de location, il faudra compter environ 3 heures de route entre Johannesburg et une entrée du parc.

Trois portes d’entrée permettent d’accéder au parc :

  • Bakgatla Gate au Nord
  • Bakubung Gate au Sud
  • Manyane Gate à l’Est

Les horaires d’accès varient : ouverture des portes entre 5h30 et 6h00 et fermeture entre 18h00 et 19h00 selon la période de l’année. 

Certains lodges disposent aussi de leur propre entrée. C’est la cas du lodge Shepherds Tree au Sud-Ouest, du lodge Kwa-Maritane au Sud-Est et des lodges de la Réserve privée Black Rhino au Nord-Ouest. 

Tarif et réglementation

Pilanesberg : prix d’entrée

L’entrée au Parc de Pilanesberg est payante et valable pour toute la durée de votre séjour dans l’enceinte du parc. Les tarifs sont :

  • R110 par adulte (environ 6€)
  • R30 par enfant de 6 à 12 ans (environ 1,50€)
  • R40 par véhicule (environ 2€)

Si vous avez un budget limité, c’est l’un des parcs et réserves d’Afrique du Sud les moins chers. 

Le Parc de Pilanesberg n’est pas géré par le SANParks. La Wild Card n’est donc pas acceptée. 

La réglementation du Parc Pilanesberg

Lors de votre visite du Parc Pilanesberg, il faudra respecter les règles communes aux parcs et réserves du pays. Le but est de protéger les animaux et la flore, mais aussi de garantir votre sécurité. Par exemple, il faudra rester à bord de votre véhicule, respecter les limitations de vitesse ou encore ramasser vos déchets. Pensez aussi à respecter les horaires d’ouverture et de fermeture des gates. 

Où dormir au Parc National du Pilanesberg ?

Le choix de logements dans le Parc du Pilanesberg est varié et conviendra à tous les budgets. Plusieurs établissements proposent différents types d’hébergement, allant de l’emplacement de camping au chalet exclusif. 

C’est le cas du Manyane Resort qui accueille les tentes et vans aménagés et dispose aussi de tentes safaris, studios ou chalets. On trouve sur place tout le nécessaire : supérette, restaurant, piscine, mini-golf, … 

Pour une version luxueuse, Tshukudu Bush Lodge est situé sur les hauteurs du cratère et surplombe un point d’eau : idéal pour observer les animaux depuis le confort de votre logement. 

Au coeur de la Réserve Black Rhino, on retrouve toute une gamme de lodges, du milieu de gamme au luxueux. Le Black Rhino Lodge est situé dans une zone calme du parc et propose des chambres privées modernes, une piscine et un restaurant. 

Le Parc du Pilanesberg : autres informations pratiques

Géographie

Le Parc National de Pilanesberg est situé dans une caldeira, un cratère volcanique datant de plus d’un milliard d’années. Avec une superficie d’environ 550 km2, il est plus petit que le Cratère de Ngorongoro en Tanzanie, mais pas moins magnifique. Son altitude culmine à environ 1600 mètres. 

Carte du Pilanesberg National Park (source : pilanesbergnationalpark.org)

Ce parc artificiel se trouve à la rencontre d’une zone de végétation humide et d’une zone de végétation sèche, permettant l’adaptation d’un écosystème développé. 

Météo

Le Parc du Pilanesberg connaît deux saisons :

  • l’hiver de Mai à Septembre est sec et les températures sont fraîches, surtout la nuit ;
  • l’été d’Octobre à Avril est chaud et humide, marqué par des pluies fréquentes et des orages.

En hiver, les températures varient 22° à 27° l’après-midi. L’été, les températures dépassent les 30° mais les épisodes pluvieux fréquents rafraîchissent l’atmosphère. 

Quand visiter le Pilanesberg ?

La période idéale pour visiter le Parc National de Pilanesberg est de la fin de l’hiver au début de l’été, soit de Juillet à mi-Octobre. Pendant cette période sèche, les herbes sont rases et les points d’eau se raréfient. Les animaux se rassemblent et sont plus faciles à trouver. La météo est agréable. 

Cela étant-dit, d’autres périodes sont aussi intéressantes même si le climat est moins propice : 

  • la période de reproduction à partir de Février, puis les naissances en Octobre et Novembre
  • la fin de la saison humide à partir de Mars, pour observer les oiseaux pendant la période de migration