Plateau du Waterberg

Le guide complet

Au cœur du désert du Kalahari, dans la région centrale de l’Otjozondjupa, se trouve le parc national du plateau du Waterberg. Créé en 1972, cet espace naturel de 405 km2 est un véritable sanctuaire pour les espèces menacées. Lors de votre séjour en Namibie, vous y découvrirez les merveilles du pays, aussi bien au niveau de la faune que de la flore.

Pourquoi se rendre au Parc National du Plateau du Waterberg ?

Parmi les 10 parcs nationaux de Namibie, il y a le parc national de Waterberg. Située sur un plateau du grès rouge, cette réserve protégée vous offre des paysages naturels époustouflants, ainsi qu’une faune riche et variée.

Un safari pour la visite du parc Waterberg

Lors de votre visite dans le parc national du plateau du Waterberg, profitez-en pour réserver une excursion en safari. À cette occasion, vous pourrez observer des animaux rares ou en voie d’extinction. Pour cela, vous devez être accompagné des rangers de la réserve qui vous transportent dans un 4*4 à ciel ouvert.

Afin de rejoindre le haut du plateau s’élevant à 200 mètres, vous passerez par des pistes sablonneuses. Sur le chemin, ouvrez bien les yeux pour admirer la beauté naturelle du paysage.

Des randonnées et treks pour admirer la faune et la flore

Bien que le game drive soit une activité incontournable lors d’un voyage en Namibie, ce n’est pas la meilleure manière d’admirer les animaux de cet espace protégé. Pour explorer le parc national du plateau du Waterberg et découvrir ses trésors, mieux vaut partir à pied.

À cette fin, prenez vos chaussures de marche et partez à la journée ou sur plusieurs jours, avec un guide ou non. Vous aurez accès à plusieurs sentiers de randonnée accessibles à tous. Pour les plus courageux, deux itinéraires de treks sont prévus : 

  • Waterberg Wilderness Trail : il s’agit d’un trek guidé (pouvant accueillir jusqu’à 8 personnes) d’une distance de 42 kilomètres. Pour ce trek, vous partirez de la porte de Onjoka.
  • Waterberg Unguided Hiking Trail : c’est un trek libre d’une distance de 50 kilomètres.

Pour ces deux escapades, prévoyez environ 4 jours de voyage. Alors n’oubliez pas d’emporter une tente, un sac de couchage, de l’eau et de la nourriture.

Lors de vos balades, ne ratez pas le spot incontournable du parc : Mountain View. L’accès au sommet du plateau se fait par un sentier rocailleux aux parois escarpées. D’ici, vous bénéficiez d’une vue impressionnante sur l’étendue de la savane.

Une faune diversifiée…

Le parc national du plateau du Waterberg est réputé pour ses nombreuses sources d’eau. Celles-ci permettent d’alimenter la faune et la flore de la région. Grâce à la végétation luxuriante de cet écosystème, différentes espèces (même les plus rares) ont trouvé leur petit paradis au sein même du désert de Namibie.

Pour les admirer, n’hésitez pas à vous approcher des points d’eau. C’est ici que les troupeaux viennent s’abreuver pour le plus grand bonheur de vos yeux. 

Parmi la faune présente dans ce sanctuaire pour animaux en danger, vous verrez une grande diversité d’antilopes (antilope rouanne, hippotragues noire, ou dik-dik), des koudous, des rhinocéros (notamment le rhinocéros noir), des impalas, des léopards, des lions, des girafes, des vautours du Cape, etc.

Outre le sol, pensez à lever les yeux au ciel. Dans les arbres, vous y apercevrez les singes malicieux faisant des grimaces. Et encore plus haut, ce sont les oiseaux qui vous offriront leur spectacle tout en couleur et en chanson. Au total, le parc compte plus de 200 espèces d’oiseaux.

Antilope au parc du Waterberg

Enfin, faites attention où vous mettez les pieds, car la réserve regorge aussi de serpents, tels que le mamba noir ou le cobra cracheur.

Et une flore luxuriante 

Tous ces animaux se retrouvent dans un décor exceptionnel. Entre falaises abruptes, formations rocheuses rougeoyantes, et feuillis gris vert, les couleurs vous offrent 1001 contrastes. Mais surtout, c’est la diversité des paysages qui vous étonnera. En plein milieu d’une savane broussailleuse, des prairies et diverses plantes (acacias, lilas, lichen) se développent grâce aux ressources d’eau éparpillées partout sur le plateau.

Pour profiter de cet environnement sous toutes ses coutures, il est conseillé de rester au moins une nuit au plateau du Waterberg. Au moment du coucher de soleil, les contrastes de couleurs sont encore plus impressionnants. Et dès la nuit tombée, le ciel étoilé vous transportera dans un autre univers.

Les autres activités à proximité du parc national de Waterberg

Peu fréquentée des touristes, la région de Waterberg regorge pourtant de centres d’intérêt pour ses visiteurs. Au cours de votre séjour, profitez-en pour découvrir les villes d’Okonjoma et d’Otjiwarongo. Elles abritent plusieurs réserves visant à la protection des animaux, parmi lesquelles la Réserve Naturelle d’Okonjima. Cette dernière a pour objectif de favoriser la cohabitation entre les hommes et les autres grands prédateurs de Namibie. Vous pourrez aussi découvrir le Cheetah Conservation Fund à destination des léopards. La fondation soigne ceux qui sont blessés et lutte pour leur survie dans les plaines du pays.

Léopard au Parc du Waterberg

Outre la faune, découvrez le marché de Okahanja qui vous propose de très belles sculptures de bois. Enfin, rendez-vous au centre culturel Ovaherero pour en apprendre davantage sur l’histoire et la culture des habitants du village.

Comment se rendre au Parc National de Waterberg ?

Le parc national du plateau du Waterberg est situé à 60 km de Otjiwarongo et à environ 300 km de Windhoek, la capitale de Namibie.

Pour vous y rendre, le plus simple est de partir de Windhoek. D’ici, vous prendrez la route B1 en direction de Otjiwarango, puis la C22 en direction d’Etosha. Prenez ensuite à gauche sur la route D2512, et 28 kilomètres plus tard, bifurquez à gauche. C’est la route qui mène au parc. Au total, il faudra prévoir environ 4 heures de route.

Vous avez aussi la possibilité de partir d’Etosha, à travers la C22 en direction de la capitale. Si vous choisissez cette route, comptez 5 heures de trajet pour arriver à destination.

Dans tous les cas, il est préférable de partir en 4*4 pour se déplacer.

Tarif et réglementation

L’entrée du parc est de 80$N par jour et par personne. Cependant, les enfants de moins de 16 bénéficient d’une entrée gratuite.

Enfin, si vous prévoyez un tour en game drive, les tarifs varient selon la taille du véhicule :

  • Véhicule de 10 places : 10 $N
  • Bus de 11 à 25 places : 40$N
  • Bus de 26 à 50 places : 300$N

Le parc national du plateau du Waterberg est ouvert de 6h à 21h tout au long de l’année.

Concernant la réglementation, sachez qu’il est interdit de rouler dans le parc avec son propre 4*4. Si vous souhaitez faire un game drive, il faudra impérativement réserver un véhicule.

Où dormir au Parc Waterberg ?

Pour une expérience complète de la savane, le plateau du Waterberg vous propose deux campings très bien aménagés avec piscine et équipement pour barbecue.

Ainsi, vous avez le choix entre le Waterberg Plateau Campsite situé à l’entrée du parc ou le Waterberg Andersson Camp.

Coucher de soleil au Parc du Waterberg

Et si vous ne souhaitez pas dormir à la belle étoile, il y a aussi Bernabe-de-la-Bat Restcamp. Situé au pied du plateau, ce complexe vous propose plusieurs chalets pour les familles ou les couples, ainsi que des chambres doubles. Ici, vous bénéficierez de plus de confort, avec un terrain de camping, une épicerie, un restaurant et une piscine.

Un peu plus loin, dans la ville Otjiwarongo, des hébergements plus luxueux sont également disponibles au sein du Waterberg Wilderness lodge ou du Waterberg Plateau Lodge.

Le Parc National du Plateau du Waterberg : autres informations pratiques

Le parc national du plateau du Waterberg peut se visiter toute l’année. Mais pour bénéficier des meilleures conditions, l’hiver (entre mai et septembre) est la période à privilégier. À la fois doux et sec, l’hiver vous permet d’observer les animaux plus facilement. Côté température, les débuts de journée s’avèrent frais (environ 5 ºC), mais la chaleur se fait rapidement ressentir au fil de la journée.

Du fait de ces conditions avantageuses, cette période est aussi la plus prisée. Si vous prévoyez des activités, notamment un safari en 4*4, mieux vaut réserver le plus tôt possible.

La période estivale qui commence en octobre est beaucoup moins agréable, du fait des températures élevées et des pluies abondantes. En été, les routes sont impraticables et l’observation de la faune est plus difficile.

Safari au Parc du Waterberg

Quel que soit le moment où vous souhaitez partir, le parc national du plateau du Waterberg est un incontournable lors de votre séjour en Namibie.