Moremi Game Reserve

Vous souhaitez découvrir la Moremi Game Reserve ? C’est en 1963 que ce territoire devint une zone protégée grâce à l’épouse du chef Moremi III. Cette réserve naturelle abrite une faune et une flore d’une grande richesse, avec la présence du Big Five. Laissez-vous guider dans cet écrin de beauté botswanéen…

Pourquoi se rendre à la Moremi Game Reserve ?

Un safari dans la Moremi Game Reserve

Le parc national de Moremi est l’endroit parfait pour observer les Big Five. Vous retrouverez des lions, des éléphants, des léopards, des guépards, des hippopotames, des crocodiles, des antilopes, des chiens sauvages et une kyrielle d’oiseaux (plus de 400 espèces différentes).

En 2001, des rhinocéros blancs ont été réintroduits dans la réserve. 2 ans après, ce sont les rhinocéros noirs qui ont été réintégrés au parc. Avec un peu de chance, vous pourrez photographier l’un d’eux prendre un bain de boue.

La réserve naturelle de Moremi fait partie des zones à risque pour le paludisme. Si vous voyagez dans cette région, pensez à prendre un traitement de prévention contre le paludisme. La meilleure solution est de vous renseigner auprès de votre médecin sur la démarche à suivre.

Les autres activités dans la Moremi Game Reserve

En plus du safari classique en 4×4, la réserve naturelle de Moremi vous réserve quelques surprises… Safari à pied, vol en hélicoptère, découverte de la faune sauvage avec un mokoro, ou encore safari à cheval. Zoom sur les activités insolites à ne pas manquer.

Safari à pied

Le safari à pied est un incontournable du parc national de Moremi. Accompagné d’un guide, vous partez sur les traces des animaux sauvages. Les zèbres sont les moins peureux alors que les gnous prennent vite la poudre d’escampette quand on s’approche d’eux. Ces balades vous laisseront des souvenirs marquants.

Vol en hélicoptère

Seuls les camps les plus luxueux proposent cette activité. Vous survolez le delta de l’Okavango et ses somptueuses plaines. Depuis les airs, vous contemplez les troupeaux se déplaçant à la recherche de nourriture. Si vous venez pendant la période de migration des oiseaux, un spectacle majestueux s’offre à vous.

Safari en mokoro

Les mokoros sont des pirogues traditionnelles utilisées par les habitants de la région pour se déplacer dans le delta. Vous filez sur l’eau, profitant de paysages idylliques et du silence de la nature. Au loin, des hippopotames barbotent tranquillement dans l’eau. Vous pourrez même apercevoir des troupeaux d’éléphants cherchant quelques plantes à se mettre sous la dent.

Safari à cheval

Profitez du parc national de Moremi pour faire une chevauchée de rêve au milieu des girafes et des zèbres. Une expérience unique qui n’est possible que dans certains camps. C’est une chance en or de découvrir les plaines luxuriantes peuplées d’animaux sauvages. Un sentiment de liberté vous gagne quand vous galopez dans les vastes étendues du Botswana.

Comment se rendre dans la Moremi Game Reserve ?

Pour vous rendre à la Moremi Game Reserve, vous avez 2 options : l’avion ou la voiture. En période de pluie, la plupart des routes sont inaccessibles en voiture. Si vous souhaitez partir en self drive, renseignez-vous au préalable sur l’état des routes après la saison pluie (surtout si vous arrivez en avril) et faites preuve d’une grande prudence sur le chemin.

 Il y a 2 entrées principales depuis Maun :

  • le Northgate Bridge ;
  • le Southgate Bridge.

Notez que la route est très peu praticable : prévoyez un bon 4×4 et attendez-vous à une conduite sportive ! Si vous venez du parc national de Chobe, le Northgate bridge est la porte d’entrée la plus proche.

Pour un déplacement par avion, la solution la plus populaire est l’aéroport de Maun. Pour y accéder, prenez un vol local depuis Kasane ou Gaborone. Des vols régionaux de Johannesburg ou Cape Town font aussi le trajet jusqu’à Maun.

Si vous avez réservé des lodges à côté du delta de l’Okavango, le transfert en avion est la plupart du temps compris dans le forfait du séjour.

Tarifs et réglementation

Moremi Game Reserve : prix d’entrée

Les prix d’entrée de la Moremi Game Reserve sont les suivants :

  • 120 pulas par adulte (environ 10 €) ;
  • 60 pulas par enfant entre 8 et 17 ans (environ 5 €) ;
  • gratuit pour les enfants de moins de 8 ans.

En plus de ces tarifs, vous devez payer 50 pulas par jour (environ 4 €) pour chaque véhicule. Prenez également en compte que l’euro n’est pas accepté dans le pays. Pensez à échanger vos euros contre des pulas ou des dollars américains avant de partir !

Réglementation du parc

Il est demandé aux visiteurs de respecter la faune et la flore. Restez bien sur les routes balisées et gardez vos distances avec les animaux sauvages. Des informations complémentaires sur la réglementation vous seront données à votre porte d’entrée du parc.

Où dormir dans la Moremi Game Reserve ?

Le parc national de Moremi est réputé pour ses lodges luxueux au milieu de la nature verdoyante. Mais pour des budgets un peu plus serrés, vous trouverez également votre bonheur avec les campings de la réserve.

Les campings

Dans la plupart des campings, vous aurez accès à l’eau courante, à des toilettes et à des douches. C’est la solution d’hébergement idéale pour les petits budgets et les aventureux. Au plus près de la nature, vous garderez des souvenirs mémorables de ces nuits sous la tente.

Les lodges

Les lodges sont des logements en dur qui vous donnent tout le confort d’un hôtel. Piscine, salle de sport, vue splendide sur la plaine inondée… Certains lodges offrent un service haut de gamme à leurs clients. Construits au milieu de la faune sauvage, le Mombo et le Little Mombo sont les plus renommés.

Moremi Game Reserve : autres informations pratiques

Géographie

Située dans le nord-ouest du Botswana, la Moremi Game Reserve couvre plusieurs territoires :

  • la Chief’s Island ;
  • la Mopane tongue ;
  • une partie du delta de l’Okavango.

Le parc national de Moremi a une surface d’environ 5 000 km2. On estime que ce parc est constitué à 70 % par de l’eau et à 30 % par des terres. Outre le Big Five, vous retrouverez sur ces territoires de nombreux mopanes, des arbres typiques de l’Afrique australe.

Météo

Lors de la période sèche, les températures alternent entre 26 degrés et 34 degrés. Les mois de juin et juillet sont les plus frais. C’est au mois d’octobre qu’on arrive aux 34 degrés. Lors de la saison des pluies, comptez en moyenne 31 degrés. Si vous venez pendant cette période, attendez-vous à des averses irrégulières et des orages fréquents.

Quand visiter

La période de votre visite dépend de la faune que vous voulez voir. La haute saison (saison sèche) est d’avril à octobre. C’est à ce moment que les eaux sont les plus basses et que les félins sont de sortie. En général, les prix sont plus élevés, car c’est à cette période qu’il y a le plus de fréquentations.

La saison des pluies se passe de novembre à mars. Lors de cette période, le delta de l’Okavango est au plus haut. Les fauves sont donc plus rares. Mais pendant la saison des pluies, vous assistez à la migration des oiseaux et c’est un spectacle magique.

La meilleure période est donc de juillet à octobre, car il y a plus de lodges ouverts et que vous avez plus de chances de croiser des animaux sauvages.