Delta de l’Okavango

Le guide complet

Deuxième plus grand delta intérieur du monde, le delta de l’Okavango est d’une beauté légendaire. Après la saison des pluies, l’eau met quelques mois à ruisseler jusqu’au delta, recouvrant des pans entiers de terres. Des îles disparaissent, tandis que les animaux se réfugient au sec. Dans ce fleuve qui n’atteindra jamais la mer, vous retrouverez le Big Five. Alors prêt à partir à l’aventure ?

Pourquoi se rendre au delta de l’Okavango ?

Le delta de l’Okavango est un lieu magique entre ciel et terre. Les animaux les plus sauvages viennent se désaltérer dans cette oasis. Girafes, zèbres, rhinocéros, lycaon, guépards, antilopes et chiens sauvages ont trouvé refuge dans ce havre de paix.

Les amateurs d’oiseaux trouveront leur compte avec la diversité d’espèces qui existent dans le delta de l’Okavango. Vous trouverez des espèces en voie de disparition comme la grue caronculée ou l’aigrette vineuse. Elles profitent de la quiétude du delta pour se ressourcer.

Les éléphants ont trouvé leur paradis. Ils seraient plus de 100 000 à vivre dans le delta de l’Okavango. Vous avez de grandes chances d’en croiser au détour d’un chemin. Ils profitent de ces étendues d’eaux et de prairies verdoyantes pour se nourrir et s’hydrater.

Deltra de l'Okavango

Le delta de l’Okavango est inscrit depuis 2014 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Pour profiter pleinement de cet écosystème unique, nous vous recommandons un séjour d’au moins 3 nuitées. Vous pourrez alterner entre des camps aquatiques (sur pilotis et accessibles en bateau) et semi-aquatiques.

Safari en 4×4

Le safari 4×4 est un classique du delta de l’Okavango. Accompagné de guides, vous vous lancez sur les traces du Big Five. Après des heures de recherche, deux ombres furtives apparaissent enfin au loin : un lionceau et une lionne se prélassent le long du fleuve.

Safari en mokoro

Sur des pirogues, vous côtoyez les hippopotames et les crocodiles. On les observe du coin de l’œil, un sourire aux lèvres… Mais on ne s’en approche pas trop. La traversée du fleuve est très agréable. On se sent isolé du monde, au milieu d’un paradis inexploré.

hippopotame dans le Delta Okavango

Safari en avion

La vue est époustouflante, splendide : des troupeaux de buffles se détachent dans le paysage. En prenant de la hauteur, ils deviennent des points sombres évoluant dans les plaines luxuriantes du Botswana. Ils longent les étendues d’eau et viennent même parfois s’y désaltérer.

Safari mobile

Avec ce type de safari, vous êtes en immersion totale dans la brousse africaine. Vous vous déplacez au rythme des animaux sauvages et campez dans des lieux préservés et intimistes. Le spectacle est féerique, l’expérience inoubliable.

Comment se rendre au delta de l’Okavango

Pour se rendre au delta de l’Okavango, la première étape est d’arriver par avion au Botswana. Peu de pays proposent des vols directs pour le Botswana. Si vous venez d’Europe, il est donc conseillé de passer par l’Afrique du Sud. Les 2 aéroports principaux sont Johannesburg et Cape Town. Ensuite, vous pourrez prendre un vol local vers Gaborone ou Kasane. La dernière étape est d’arriver à l’aéroport de Maun.

De Maun, vous avez 2 possibilités : louer un 4×4 ou prendre un avion charter. À vous de choisir la meilleure solution en fonction de votre itinéraire, de la saison et du type de logement visé.

Tarifs et réglementation

Tarifs au delta de l’Okavango

Les tarifs du delta de l’Okavango dépendent de votre destination. Dans les parcs nationaux, les prix sont abordables, alors que dans les concessions privées moins embouteillées, les prix s’envolent.

Voici les tarifs de la Moremi Game Reserve :

  • Pour un adulte : 120 pulas (environ 10 €).
  • Pour un enfant entre 8 et 17 ans : 60 pulas (environ 5 €).
  • Pour un enfant de moins de 8 ans : entrée gratuite.

Si vous souhaitez vous rendre dans une concession privée, où l’on retrouve la plupart des lodges, le prix sera un peu plus conséquent. Comptez entre 1 500 et 4 000 dollars en moyenne. En euros, on arrive à une fourchette entre 1 260 € et 3 360 € par personne.

Réglementation

Dans le delta de l’Okavango, vous devez suivre des règles strictes pour préserver la faune et la flore :

  • laisser une distance de sécurité avec les animaux sauvages ;
  • ramasser ses déchets ;
  • rester sur les pistes.

Des indications plus précises vous seront données à chaque porte d’entrée.

Où dormir au delta de l’Okavango ?

Au delta de l’Okavango, il n’y a pas beaucoup d’hébergements, car l’eau recouvre la majorité des terres après la saison des pluies. Nous vous invitons à vous renseigner auprès des campings et des lodges visés pour vérifier leurs disponibilités.

Les campings

Les campings offrent un confort sommaire. Vous dormez sous des tentes, avec des douches et des toilettes partagées avec les autres voyageurs. Le camping itinérant vous permet de conjuguer autonomie et aventure. Il se peut que des rugissements de lions se fassent entendre la nuit.

Avant de vous aventurer dans le delta de l’Okavango, munissez-vous d’un véhicule adapté, d’une carte et d’un moyen de communication adéquat.

Les lodges

Les lodges les plus réputés du delta de l’Okavango sont le Mombo Safari Camp et le Little Mombo. Au cœur du delta de l’Okavango, ils offrent un panorama magique. Les animaux sauvages se désaltèrent dans le fleuve tandis que les oiseaux virevoltent au-dessus de la rivière à la recherche de quelques poissons à se mettre sous la dent.

En plus de proposer des chambres individuelles avec lits doubles et salles de bains, la plupart des lodges possèdent une piscine. Si vous souhaitez vous détendre entre les safaris avec un petit plongeon dans la piscine ou un cocktail, le lodge est l’hébergement idéal.

Bon à savoir : le transfert de l’aéroport au lodge est en général compris dans le tarif et organisé par le staff. N’étant pas forcément accessible par 4×4, vous prendrez sûrement l’avion ou le bateau pour rejoindre votre hébergement.

Delta de l’Okavango : autres informations pratiques

Géographie

Le delta de l’Okavango est situé au nord du Botswana. Sa superficie peut atteindre jusqu’à 18 000 km2 lorsque l’eau est au plus haut. 40 % du delta est composé par la Moremi Game Reserve. Le reste est composé de concessions privées. Il prend sa source dans les montagnes de l’Angola et se déverse dans le désert du Kalahari.

zèbres Delta Okavango

Météo

Au delta de l’Okavango, il y a 2 saisons principales :

  • la saison sèche ;
  • la saison des pluies.

La particularité du delta de l’Okavango est qu’il atteint son niveau le plus élevé pendant la saison sèche. En effet, l’eau qui provient de l’Angola met des mois à atteindre tout le delta. La saison des pluies se déroule de novembre à mars. La saison sèche a lieu d’avril à octobre. De mai à août, les nuits sont fraîches (environ 10 degrés). Si vous partez à cette période de l’année, dotez-vous d’habits assez chauds pour dormir.

Quand visiter

Pendant la saison des pluies, il est déconseillé de voyager dans le delta, car le terrain est boueux et vous risquez de vous enliser. La période de juillet à septembre est idéale pour venir au Botswana, car les animaux sont de sortie. Le delta de l’Okavango atteint son apogée en juillet pour ensuite redescendre tout doucement. Vous pourrez donc croiser le Big Five à cette période, se regroupant sur les quelques îlots épargnés de l’eau.