Parc National de Matobo

le guide complet

Situé au Zimbabwe, le parc national de Matobo a été créé en 1926. À ce titre, c’est l’un des plus anciens parcs et réserves du pays. Comme toutes les réserves naturelles d’Afrique, Matobo est l’endroit idéal pour faire un safari et découvrir la faune sauvage. Mais pas seulement. Le parc accueille, en effet, des grottes datant de l’âge de pierre où des peintures rupestres vous transportent dans le passé. Alors prêt pour une nouvelle aventure hors du temps ?

Pourquoi se rendre au Parc National de Matobo ?

Les monts Matobo

Comme son nom l’indique, le parc national de Matobo est situé en plein cœur des Monts portant le même nom. Alors pour les amateurs de randonnée, les Monts Matobo (ou Matopos) représentent un petit paradis. N’hésitez pas à grimper au sommet des montagnes pour admirer la vue extraordinaire sur l’ensemble du parc et ses particularités. Parmi lesquelles, les roches amoncelées qui s’éparpillent dans le paysage. D’ailleurs, le mot Matobo signifie “tête chauve” en Ndebele (la langue locale) pour caractériser ces rochers hors du commun.

roches mont matobo
Matobo Hills

Mais les Monts Matobo ne sont pas qu’une chaîne de montagnes. Ils sont, en effet, grâce à leurs peintures rupestres reconnues au patrimoine mondial de l’Unesco en 2003.

Parmi les plus incontournables, il y a les grottes de Pomongwe qui sont aussi les plus anciennes. Mais également les grottes de Nswatugi, de Bambata, d’Inanke et de Silozwane.

dessin dans la grotte Nswatugi Matobo
Les dessins préhistoriques de la grotte Nswatugi au Matobo National Park

Toutes datent de l’âge de pierre pour l’Afrique australe. À cette époque, la région était habitée par les peuples Sans ou Bochimen. Des chasseurs-cueilleurs qui ont dû fuir les Monts Matobo face aux guerriers Ndebele. Mais avant de s’enfuir, ils ont laissé de nombreuses traces de leur passage au sein des grottes. L’ensemble des peintures décrit alors les conditions de vie des hommes Sans, notamment à travers les scènes de chasse.

La tombe de Cecil Rhodes

De par la beauté des paysages, Matobo National Park était particulièrement apprécié par Cecil Rhodes. Si vous ne le connaissez pas, sachez qu’il s’agit de l’un des hommes les plus influents de la fin du XIXe siècle en Afrique Australe. Et pour cause, il a contribué à la création de la Rhodésie (ou Zimbabwe de son nom actuel). Plus ou moins controversé à l’heure actuelle, il était à l’époque un grand partisan de l’impérialisme britannique.

À sa mort, en 1902, il demanda à être enterré au sommet de la colline Malindidzimu (également appelé View of the World). C’est ainsi que vous pourrez découvrir sa tombe et une plaque commémorative lors de votre visite au parc national de Matobo.

Outre Cecil Rhodes, d’autres personnalités publiques sont enterrées à proximité, telles que, Leander Star Jameson, Allan Wilson ou encore Charles Coghlan. De même, un monument aux morts s’y dresse rappelant la guerre qui opposa les colonialistes aux populations locales.

Tarif et réglementation

Tarif

Pour les visiteurs internationaux, l’entrée au parc de Matobo est de 15 $.

Si vous venez avec une voiture, il faudra également prévoir 10 $ supplémentaires / jour.

Réglementation

Comme pour tous les safaris, il est interdit de nourrir ou de faire du mal aux animaux.

Vous devrez également penser à amener vos documents d’identité à votre arrivée.

Où dormir au Parc National de Matobo ?

Le parc national de Matobo vous propose plusieurs types d’hébergement pour tous les visiteurs.

Les petits budgets peuvent alors sélectionner les campings à Maleme ou Sandy Spruit.

Et si vous avez des envies de confort pour votre séjour, le parc offre plusieurs possibilités de lodges. Parmi lesquels Amalinda Lodge (construite directement dans les collines de granite) ou Khayelitshe house (en bordure du parc).

Parc National de Matobo : autres informations pratiques

Géographie

Le parc national de Matobo est situé à 32 kilomètres au sud de Bulawayo (la deuxième plus grande ville du pays). Pour vous y rendre, il suffira de conduire une heure avant d’atteindre la réserve.

oreotrague matobo
Oreotrague du parc national Matobo

Météo

Comme pour le reste de l’Afrique, Matobo est caractérisé par deux saisons :

  • La saison sèche : entre avril et octobre. À cette période, les journées sont ensoleillées, mais les températures sont fraîches en début et fin de journée.
  • La saison humide : entre novembre et mars. Les averses, parfois nombreuses, peuvent troubler votre séjour.

Quand visiter

Sans surprise, c’est la saison sèche qui est la plus propice à une visite du parc national de Matobo. D’une part pour les conditions météorologiques plus agréables. D’autre part pour l’observation de la faune qui est facilitée à cette période de l’année. En effet, les animaux se réunissent tous autour des points d’eau.

FAQ

Où se trouve le Parc National de Matobo ?

Le parc national de Matobo est situé au sud de Bulawayo (la deuxième plus grande ville du pays).

Combien coûte l’entrée au Parc National de Matobo ?

L’entrée au parc de Matobo est de 15 $.

Quels animaux peut-on voir ?

Le parc national de Matobo est particulièrement réputé pour la préservation des rhinocéros. En outre, des zèbres, des girafes, des hippopotames, des antilopes, des koudous y sont aussi présents.