Parc National de Tarangire : le guide complet

Sixième plus grand parc de Tanzanie, le Parc National de Tarangire n’est pourtant pas parmi les plus connus. Sa rivière, dont il porte le nom et qui signifie “rivière de phacochères”, traverse les plus de 2600 km2 du parc.

De nombreux animaux viennent s’y rafraîchir, notamment pendant la saison sèche, et offrent de belles chances d’observation de la faune africaine.  Retrouvez dans ce guide toutes les informations pratiques pour préparer votre visite du Parc National de Tarangire. 

Pourquoi se rendre au Parc de Tarangire 

Un safari dans le Parc de Tarangire 

La rivière pérenne de Tarangire attire de nombreux animaux qui viennent migrer dans le parc pendant la saison sèche. Ils arrivent de Manyara ou de Ngorongoro à la recherche du seul point d’eau de la région. Ainsi, le Parc National de Tarangire est réputé pour les milliers d’éléphants qui y ont élu domicile. 

C’est sans conteste l’un des parcs de Tanzanie qui compte le plus grand nombre de ces mammifères aux défenses d’ivoire. 

On peut aussi observer des zèbres, lions, gnous, buffles, léopards, guépards, antilopes, girafes, pythons… ainsi que des espèces plus rares, uniquement présentes à Tarangire, comme les oryx, les koudous, les généruks voire même des lycaons. Les rhinocéros ne sont pas présents dans le parc. 

La rivière est propice à l’observation de nombreuses espèces d’oiseaux : vautour, aigle, martin-chasseur, grue couronnée, hirondelle striée et bien d’autres.  Pas moins de 550 espèces d’oiseaux sont dénombrées (plus qu’à Serengeti !). 

Crédits : Parc Tarangire par Deborah (CC BY 2.0 )

Même s’il est facilement accessible, le Parc National de Tarangire est peu visité. Vous êtes sûrs de profiter d’un safari en toute tranquillité.  Comptez au minimum 3 jours pour un safari dans le Parc National de Tarangire, répartis entre le Nord puis le Centre et le Sud du parc, beaucoup moins fréquentés. Des safaris nocturnes et des safaris à pieds sont aussi organisés à Tarangire par les lodges et les camps de toile.  

Les autres activités à faire

Assez peu touristique, les safaris sont la principale activité pratiquée dans le parc de Tarangire.  Au Sud du parc, il est quand même possible de visiter un village typique Massaï, appelé un Boma. Vous découvrirez les habitations et les pratiques traditionnelles des peuples Massaï. 

Comment se rendre au Parc de Tarangire 

Le parc est situé dans une région plutôt touristique et facilement accessible de la Tanzanie. Pour vous rendre au Parc de Tarangire, plusieurs solutions s’offrent à vous : 

  • En voiture : 110 km sépare Tarangire d’Arusha. Il faut compter environ 2 heures de trajet sur une route goudronnée pour accéder à la porte principale de Tarangire. Le parc est aussi accessible de Mto Wa Mbu (70 km), le village le plus proche du Parc de Manyara pour combiner les visites. 
  • En avion : il existe des liaisons aériennes entre le Parc de Tarangire et le Parc du Serengeti. Vous gagnerez un peu de temps, mais le coût reste onéreux. 

Une fois arrivée près du parc, vous pourrez accéder à l’enceinte par la porte principale située au Nord, la plus directe depuis Arusha.  C’est aussi ici que se trouve le quartier général des Rangers. 

Deux autres portes permettent de pénétrer le parc : 

  • Porte de Boundary Hill au Nord-Est
  • Porte de Sangaiwe au Nord-Ouest

Le Parc National de Tarangire est ouvert de 6h à 18h. 

Tarifs et réglementation

Tarangire : prix d’entrée

Les tarifs pour visiter le Parc National de Tarangire sont les suivants :

  • $45 par adulte
  • $15 par enfant de 5 à 15 ans
  • Gratuit pour les moins de 5 ans

À cela, s’ajoute la TVA à 18%. L’entrée est valide pour une durée de 24h.  L’entrée du véhicule dans le parc est aussi payant. Selon les conditions de votre voyage (organisé, en groupe, individuel, …), vérifiez si cela est inclus. 

Réglementation du parc

La réglementation qui s’applique pour les visites du Parc de Tarangire est la même que dans les autres parcs de Tanzanie. Respect des animaux, respect de la flore, vitesse limitée, tout vous sera expliqué à l’entrée du parc. 

Où dormir au Parc de Tarangire 

A l’intérieur ou à proximité, plusieurs types de logements sont proposés aux visiteurs du Parc de Tarangire. 

Le camping

Des aires de camping publiques sont accessibles, dans le cas où vous voyagez seul, dont une directement à l’entrée principale du parc. Les groupes organisés disposent quant à eux d’aires de “camping spéciaux” dans lesquels les organisateurs doivent amener tout le nécessaire. 

Les camps de toile

Ils sont composés de chambres privatives en toile ou en semi-dur. Les niveaux de prestations varient, et les prix aussi. Certains très luxueux disposent d’une piscine, d’un restaurant, d’un bar alors que pour d’autres, les prestations sont plus succinctes. 

Un exemple de logement apprécié des voyageurs est le Baobab Tented Camp au Nord du parc. 

Les lodges

Les lodges disposent de chambres en dur avec sanitaire et souvent une terrasse privée. Pour une version luxe et atypique, le Tarangire Treetops propose des chambres construites sur les branches des baobabs et figuiers centenaires, offrant une vue panoramique sur le parc. 

Le Parc de Tarangire : autres informations pratiques

Géographie

Avec ses 100 km de long et environ 30 km de large, le Parc National de Tarangire s’étend sur plus de 2600 km2. Avec des reliefs peu marqués, son altitude moyenne est de 1100 mètres. Il est situé au Nord de la Tanzanie, un peu plus au Sud que le Lac de Manyara

Il est principalement composé de la rivière Tarangire et sa vallée. Les vastes plaines légèrement vallonnées sont recouvertes de forêts d’acacias et de baobabs géants, qui ont fait sa réputation. On retrouve aussi de grandes zones de marais dans le centre du parc. 

Le Parc de Tarangire a été déclaré Réserve de faune en 1957, notamment pour lutter contre le braconnage des éléphants, puis Parc National en 1970. 

Météo

Comme les autres parcs du Nord de la Tanzanie, il y a deux saisons principales à Tarangire. 

Pendant la saison des pluies de Novembre à Mai, on observe les petites pluies en Novembre et Décembre et les grandes pluies en Mars et Avril. Les marais deviennent très marécageux, et parfois inaccessibles pour certains animaux. C’est aussi à ce moment que les sources d’eau et la rivière Tarangire se remplissent et que les températures sont les plus élevées. 

La saison sèche dure de Juin à Novembre. Les plaines s’assèchent mais la rivière Tarangire coule toujours. Les températures sont agréables et oscillent entre 20 et 25 degrés, Juillet étant le mois le plus “frais”. Les nuits et les matins sont en effet particulièrement frais. 

Quand visiter

Pour faire un safari, la meilleure période pour visiter le Parc National de Tarangire est entre fin Juin et Octobre. La rivière Tarangire devient le seul point d’eau de la région et les animaux parcourent des milliers de kilomètres pour venir s’abreuver ici. Vous pourrez donc facilement observer de nombreux mammifères et prédateurs aux abords de la rivière, dans les herbes rases ou encore à l’ombre des arbres. 

Mais le reste de l’année présente aussi des intérêts : 

  • de nombreuses naissances ont lieu entre Décembre et Mars, 
  • les éléphants notamment mais aussi d’autres animaux sauvages restent présents toute l’année, 
  • la végétation est luxuriante, 
  • les oiseaux migratoires sont très nombreux. 

Attention à la forte densité de mouches tsé-tsé au sein du Parc National de Tarangire, pendant la saison humide notamment.