Parc du National Mont Kilimandjaro : le guide complet

C’est autour du plus haut sommet d’Afrique que se situe le Parc National du Kilimandjaro. Décrit comme un symbole de la beauté de l’Est Africain, le Parc National du Mont Kilimandjaro attire les adeptes de la marche qui se lance dans l’ascension de son pic situé à 5 895 mètres d’altitude. Et c’est en chemin que les voyageurs découvrent les magnifiques faune et flore d’Afrique. 

Voici tout ce que vous devez savoir pour préparer votre voyage au Parc du Kilimandjaro. 

Pourquoi se rendre au Parc du Kilimandjaro ?

Un safari dans le parc

Un safari dans le Parc National du Kilimandjaro n’est pas toujours la raison principale qui pousse les touristes à se rendre dans ce parc. Mais ils ne sont jamais déçus puisque l’observation de nombreux animaux d’Afrique fera incontestablement parti du programme de votre visite. 

Les changements d’altitude créent une variété de la végétation comme nulle part ailleurs, ce qui confère des habitats idéaux pour de nombreuses espèces d’animaux. 

Le Parc du Mont Kilimandjaro compte :

  • 140 espèces de mammifères
  • 7 espèces de primates
  • 25 espèces de carnivores
  • 25 espèces d’antilopes
  • 179 espèces d’oiseaux
  • 24 espèces de chauve-souris

Que vous choisissiez l’ascension du Pic Kibo ou tout autre circuit de randonnée, vous expérimenterez un safari à pieds riche et inoubliable.

Les éléphants, buffles et léopards sont largement présents mais vous pourrez aussi rencontrer des céphalophes d’Abbot, une espèce en voie de disparition.

Les autres activités à faire

Combinée ou non à un safari dans le Parc du Kilimandjaro, c’est bien évidemment l’ascension de son plus haut sommet, le Pic Kibo, qui reste l’attraction du parc. 6 routes permettent d’accéder au sommet. De nombreux autres chemins de randonnées sont répartis dans le parc, plus ou moins difficiles selon le dénivelé choisi. 

Le Parc du Mont Kilimandjaro propose aussi beaucoup d’autres activités à ses visiteurs : VTT, parapente, escalade, camping dans un cratère volcanique, visite de chutes d’eau, de sites culturels, … 

Comment se rendre au Parc du Kilimandjaro ?

Uniquement accessible par la route, le Parc du Kilimandjaro se situe près de la ville de Moshi, à environ 120 km d’Arusha

Comptez environ 2 heures de route depuis Arusha jusqu’à Moshi, puis ensuite 1 heure depuis Moshi jusqu’à la porte Marangu pour accéder au parc. Depuis l’aéroport du Kilimandjaro (situé près d’Arusha), le trajet dure 1h30 (86 km). 

Des navettes en bus sont proposées. Vous pouvez aussi choisir de louer un véhicule. 

Tarifs et réglementation

Kilimandjaro : prix d’entrée

Les tarifs du Parc National du Mont Kilimandjaro sont les suivants pour une durée de 24h :

  • $70 par adulte
  • $20 par enfant de 5 à 15 ans
  • Gratuit pour les moins de 5 ans

Une TVA de 18% est appliquée. 

Réglementation du parc

Lors de votre visite du Parc du Mont Kilimandjaro, vous devrez respecter la réglementation des parcs de la Tanzanie gérés par le TANAPA (Tanzania National Parks Authority). Respect de la faune et de la flore est donc de mise. Tout vous sera expliqué lors de votre entrée au Parc.  

Où dormir au Parc du Kilimandjaro

Les logements du Parc du Mont Kilimandjaro consistent surtout en huttes de montage ou aires de camping dans l’enceinte du parc, tout au long des circuits de randonnées notamment. Quelques auberges sont aussi accessibles. 

Pour des logements plus confortables/luxueux, il faudra se loger dans les villages de Marangu et Machame, voire même à Moshi, où vous trouverez de nombreux lodges et hôtels. 

Autres informations pratiques

Géographie

Le Parc du Kilimandjaro se trouve au Nord-Est de la Tanzanie, à la frontière avec le Kenya et son Parc National d’Amboseli. Le Mont Kilimandjaro compte trois sommets volcaniques :

  • Shira à 3962 mètres, 
  • Mawenzi à 5149 mètres,
  • Kibo à 5895 mètres, ce qui fait de lui le plus haut sommet d’Afrique.

Ce dernier est recouvert de neiges éternelles et de glaciers, offrant des images très photogéniques et connues mondialement. On observe 5 zones de végétation sur les pans du mont : des basses plaines, des forêts de montagne, des landes d’altitude, un désert alpin et enfin de la neige sur son sommet, offrant un habitat riche et varié pour la faune. 

Le Parc du Mont Kilimandjaro a été déclaré Parc National en 1973, ouvert au tourisme en 1977 et inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 1987.

Météo

Le climat du Mont Kilimandjaro est nettement influencé par les vents. On distingue une première saison des pluies de Mars à Mai, nommées les “grandes pluies”. Les pluies au bas des montagnes se transforment en chutes de neige à mesure que l’on monte en altitude, alimentant ainsi les neiges éternelles du Mont Kilimandjaro. 

Puis vient une saison sèche de Juin à Octobre, avec des températures très fraîches la nuit. D’Octobre à Décembre, il pleut en journée (les “petites pluies”) alors que les nuits et les matinées restent relativement dégagées. Enfin, en Janvier et Février, c’est la saison sèche avec des températures chaudes et clémentes, mais aussi quelques rares averses. 

Quand le visiter ?

Que ce soit pour un safari ou des randonnées, la meilleure période pour visiter le Parc du Mont Kilimandjaro est en Janvier et Février. La visibilité est la meilleure et le climat le plus agréable. De mi-Juin à Octobre, les conditions sont aussi très bonnes, avec des nuits un peu plus fraîches.