La Réserve de Niassa

le guide complet

Située dans le nord du Mozambique, la réserve de Niassa est la plus grande zone protégée du pays. Au total, Niassa s’étend sur 42 000 kilomètres carrés. Autrement dit, l’équivalent de la surface du Pays de Galles ou du Danemark. Pour autant, c’est loin d’être la plus connue. En effet, cet espace naturel fondé en 1954 a pleinement subi la guerre civile du Mozambique, et notamment le braconnage en découlant. Ce n’est que dans le début des années 1990 que la réserve de Niassa bénéficie d’une gestion protectrice des ressources (aussi bien au niveau de la faune, que de la flore). Encore en phase de reconstruction, Niassa vous accueille dans un environnement sauvage.

Pourquoi se rendre à la Réserve de Niassa ?

La protection de la faune

De par sa taille et la diversité de son écosystème, la réserve de Niassa est un lieu de vie idéal pour les animaux sauvages. Mais la guerre civile et les braconnages ont mis à mal leur habitat. Par exemple, au début des années 2010, environ 10 000 éléphants ont disparu pour leur corne d’ivoire. L’enjeu pour les gestionnaires du parc est alors de protéger ces espèces.

Cependant, vous pourrez toujours observer une faune variée comme les lions, les chiens sauvages, les antilopes, les buffles, les impalas, les gnous, les zèbres, ou les éléphants. Ainsi que de nombreux primates, comme le babouin jaune, le singe vervet et le singe bleu.

des babouins jaunes
Des babouins jaunes

Et en vous rendant sur la rivière Lugenda, ce sont les crocodiles et les hippopotames qui vous attendent.

Pour les amateurs d’ornithologie, il faut savoir que le parc recense d’ailleurs environ 400 espèces d’oiseaux, comme le faucon de Taita, l’écureuil africain ou la crécerelle de Dickinson.

Sachez également que la réserve de Niassa est à la frontière du parc national de Nyerere en Tanzanie. Et surtout, il n’y a pas de frontière entre ces deux espaces naturels. Les animaux sont donc libres de circuler.

À noter : même si la réserve de Niassa accueille de plus en plus d’animaux, ces derniers sont particulièrement sauvages. Il sera donc difficile de les repérer. N’hésitez pas à partir avec un guide pour avoir plus de chances de les admirer.

La forêt de Miombo

Outre la faune impressionnante, la réserve de Niassa est aussi connue pour ses paysages exceptionnels. Elle est d’ailleurs majoritairement composée de forêt de Miombo (à plus de 50 %). Sur le reste de l’espace, vous trouverez des savanes ouvertes, si typiques du paysage africain. Ainsi que quelques zones humides pour les animaux.

Lors de votre séjour, n’oubliez pas de vous rendre à la rivière Luganda qui domine le parc. Comme tous les points d’eau, vous aurez l’occasion d’admirer les animaux s’y abreuver. Et notamment de nombreux hippopotames et crocodiles.

hippopotame Niassa

Pour compléter votre séjour, rendez-vous à la montagne Mecula au centre du parc. Avec ses 1441 mètres d’altitude, elle vous permettra d’avoir une vue impressionnante sur la réserve de Niassa.

Découvrir la population locale

La réserve de Niassa n’abrite pas que des animaux. En effet, plus de 60 000 Mozambicains y vivent. Les habitants occupent les différents villages de Niassa. Pour une immersion totale, nous vous conseillons de vous y arrêter quelques heures.

À noter : la population de Niassa vit principalement des ressources de la réserve. Cela concerne donc l’agriculture, mais aussi les animaux. Ainsi, la conservation de la faune représente un véritable défi pour les gestionnaires du parc qui sont confrontés au mode de vie de la population locale.

Tarif et réglementation

Les tarifs du parc varient selon les activités prévues et les guides choisis.

Pour ce qui est de la réglementation, il faut évidemment respecter les consignes suivantes :

  • Emmener ses documents d’identité à l’entrée du parc ;
  • Ne pas jeter ses déchets.

Comment se rendre à la Réserve de Niassa ?

Bien que très grande, la réserve de Niassa est particulièrement isolée du reste du pays. Pour arriver à destination, il faudra donc prendre l’avion. Commencez par vous rendre dans la capitale du Mozambique, Maputo. Depuis cet aéroport, vous pourrez prendre la route en direction de Niassa.Des vols en charters privés sont également disponibles.

Ces difficultés d’accès font de Niassa un lieu isolé, loin du tourisme de masse.

Où dormir à la Réserve de Niassa ?

Les équipements touristiques sont réduits au strict minimum au sein de la réserve de Niassa. Le seul lodge a fermé ses portes par manque de gestion efficace. Aujourd’hui, il ne reste que le camp Mbopo.

La Réserve de Niassa : autres informations pratiques

Les températures sont relativement élevées tout au long de l’année. Mais pour observer les animaux, il est conseillé de se rendre à la réserve de Niassa pendant la saison sèche, soit entre juillet et octobre. C’est, en effet, à ce moment que les animaux se rassemblent autour des points d’eau.

Si vous préférez la saison des pluies, il faut savoir que les orages sont plus fréquents à cette période.

Et pour continuer votre séjour, nous vous recommandons de prendre la route vers les belles plages du Mozambique.

FAQ

Où se trouve la Réserve de Niassa ?

La réserve de Niassa est située au nord du Mozambique.

Combien coûte l’entrée à la Réserve de Niassa ?

Les tarifs de la réserve varient selon les activités choisies.

Quels animaux peut-on voir ?

Vous pourrez admirer des lions, des chiens sauvages, des antilopes, des buffles, des impalas, des gnous, des zèbres, ou des éléphants.