Parc National de Gorongosa

le guide complet

Au cœur du Mozambique, le parc national de Gorongosa accueille une faune d’une extrême richesse. C’est d’ailleurs l’un des espaces naturels les mieux préservés du pays, offrant ainsi aux animaux un cadre de vie paisible. Mais cela ne fut pas toujours le cas.  En effet, pendant la guerre civile au Mozambique, 90 % des espèces de mammifères disparurent. Ce n’est qu’après la guerre, au début des années 2000, que le parc de Gorongosa connut un renouveau. Et cette renaissance fut portée par un homme, Greg Carr, un milliardaire américain. Ce dernier signa un accord avec le gouvernement du pays pour reconstruire le parc. Aujourd’hui, Gorongosa accueille les aventuriers à la recherche d’animaux sauvages et de paysages exceptionnels.

Pourquoi se rendre au Parc National de Gorongosa ?

La diversité de la faune

Il y a seulement quelques années, la faune du parc national du Gorongosa était limitée. Entre les braconnages et les conflits politiques au sein du Mozambique, de nombreux animaux disparurent. Grâce aux actions de reconstruction menées par la fondation de Greg Carr, la faune recommence à se développer, offrant ainsi aux visiteurs des souvenirs exceptionnels.

En effet, lors de votre visite, vous pourrez apercevoir des lions, des éléphants, des crocodiles, des hippopotames, des antilopes, des lycaons, des buffles, des léopards, des oiseaux par centaines, et bien d’autres. Le parc de Gorongosa accueille aussi des espèces peu connues comme le zèbre Crawshay ou le caméléon Pygmy. N’oubliez pas de les prendre en photo, car ces derniers vivent seulement dans cette région du monde.

crocodile au parc national de gorongosa

Dans tous les cas, il est préférable d’être accompagné d’un guide. À la fois pour des raisons de sécurité, mais aussi pour trouver les meilleurs postes d’observation de la faune. En plus, les guides vous expliqueront le mode de vie des animaux habitant le parc de Gorongosa.

Pour découvrir la diversité de la faune, vous avez l’embarras du choix : à pied, en 4*4, en vélo ou en bateau.

Des paysages époustouflants

Outre la diversité de la faune, les paysages du parc de Gorongosa vous impressionneront également.

Lors de votre safari, nous vous recommandons d’explorer le Grand Rift. Il s’agit d’une faille tectonique qui s’étend au-delà du Mozambique.

Ensuite, vous pourrez faire une randonnée dans la vallée de Cheringoma, où les nombreuses grottes se succèdent. Promenez-vous également le long du lac Urema et autour de ses rivières.

Enfin, prenez la direction du Mont Gorongosa et suivez le sentier. Il vous permettra d’admirer une magnifique cascade au milieu de la forêt tropicale.

La protection des animaux

La guerre civile au Mozambique a eu des effets dévastateurs sur la faune habitant le parc de Gorongosa. Mais avec la fondation de Greg Carr, la réserve se reconstruit, permettant ainsi aux animaux de se développer. Chaque nouvelle entrée permet alors de financer les projets du parc. Ces derniers concernent aussi bien la protection des espèces animales que la vie des habitants de la région.

éléphants au parc natioal de Gorongosa

Au début de son action, Greg Carr commença par financer l’accès à l’eau et à l’électricité. Aujourd’hui, des programmes de déforestation ou de déplacement des espèces sont mis en place.

La rencontre de la population

Pour une immersion totale en Afrique, il ne suffit pas de faire un safari. Encore faut-il partir à la rencontre des locaux. C’est possible au parc national de Gorongosa. Vous pouvez alors découvrir leur coutume en vous rendant au village de Vinho. Ici, vous découvrirez un mode de vie rural et traditionnel. C’est l’occasion idéale pour goûter la gastronomie locale et ramener des souvenirs fabriqués par les habitants.

Promenade en bateau ou en canoë

Il est possible de découvrir le parc autrement à travers une promenade en bateau. Celui-ci vous transporte sur le lac Urema en plein cœur de la réserve. En plus des paysages extraordinaires qui se dressent devant vous, c’est surtout la richesse de la faune qui vous impressionnera : les crocodiles, les hippopotames et les centaines d’oiseaux de mer vous attendent.

Pour les plus téméraires, il y a aussi le canoë kayak sur la rivière Pungué.

Comment se rendre au Parc national de Gorongosa ?

Pour se rendre au parc national de Gorongosa, il est préférable de choisir l’avion. Généralement, vous devrez passer par Johannesburg pour vous rendre au Mozambique. Ensuite, deux possibilités s’offrent à vous :

  • Johannesburg jusqu’à Beira : il faut ensuite prévoir 3 heures de route.
  • Johannesburg jusqu’à Maputo, puis Maputo jusqu’à Chimoio : c’est deux heures de route.

Et ceux qui préfèrent découvrir le Mozambique dans son intégralité, le trajet en voiture est également possible.

Tarif et réglementation

Tarif

L’entrée du parc est de 20 dollars par adulte et 10 dollars par enfant. Mais ce sont les prix des activités ou de l’hébergement qui feront vraiment la différence. En effet, au niveau des activités, elles varient de 30 à 500 dollars.

Réglementation

Pour favoriser la protection des animaux, il faut respecter certaines règles lors de votre visite au parc national de Gorongosa. Voici les principales :

  • Il faut toujours être accompagné d’un guide ;
  • Le parc ouvre à 6 h et ferme à 18 h. Vérifiez l’arrivée avant de pénétrer dans la réserve.
  • Certaines activités sont interdites aux enfants de moins de 10 ans, c’est notamment le cas des safaris guidés. On vous conseille donc de vous renseigner en amont.
  • Une identification est requise lors de l’entrée dans le parc. N’oubliez donc pas votre pièce d’identité.
  • Si vous voyagez avec une arme à feu, vous devrez la déclarer lors de l’entrée au parc.
  • Il est interdit de jeter ses déchets dans le parc. À défaut, vous risquez une amende.
  • Il est également interdit de nourrir les animaux sauvages. Cela risque de les rendre dépendants. Et sur le long terme, ils peuvent se montrer agressifs.

Où dormir au Parc National de Gorongosa ?

Il existe des options d’hébergement pour tous les visiteurs du parc national de Gorongosa. Pour les petits budgets, il y a un site de camping. Cela vous permettra alors de dormir à la belle étoile pour une nuit en pleine nature.

camping en plein air au parc national de gorongosa

Pour ceux qui préfèrent un logement de luxe, le parc dispose d’un lodge haut de gamme. C’est le Montebello Gorongosa Lodge. Et si vous vous promenez dans les jardins, vous verrez certainement des singes, des antilopes ou des phacochères.

À l’avenir, d’autres lodges de luxe sont également prévus.

Le Parc National de Gorongosa : autres informations pratiques

La meilleure période pour se rendre au parc national de Gorongosa est de mai à octobre, pendant la saison sèche. Du fait du manque d’eau, tous les animaux se rendent au lac ou près des rivières, ce qui rend leur observation plus facile.

Et pour admirer les lions, on vous conseille de vous lever tôt. C’est à l’aube ou au crépuscule qu’ils se déplacent le plus pour aller chasser.

Si vous partez pendant la saison humide, les paysages restent magnifiques. Néanmoins, les animaux sont plus dispersés et les déplacements sont plus compliqués.

FAQ

Où se trouve le Parc National de Gorongosa ?

Le parc national de Gorongosa est situé au centre du Mozambique.

Combien coûte l’entrée au Parc National de Gorongosa ?

L’entrée du parc est de 20 $ par adulte et 10 $ par enfant.

Quels animaux peut-on voir ?

Vous pourrez observer des lions, des éléphants, des crocodiles, des hippopotames, des antilopes, des lycaons, des buffles, des léopards, des oiseaux par centaines, ainsi que des espèces moins connues comme le zèbre Crawshay ou le caméléon Pygmy.