Parcs et réserves en Tanzanie : les incontournables

Entre montagnes, étendues de savanes, rivières et océan, c’est sans surprise que la Tanzanie compte quelques uns des plus beaux paysages d’Afrique et du monde. Grâce à l’absence de clôtures entre les parcs et réserves de la Tanzanie, vous serez en complète immersion avec les importantes populations d’animaux sauvages d’Afrique que vous pourrez observer dans leur environnement naturel.

Il ne vous reste plus qu’à choisir quels parcs ou réserves visiter parmi notre sélection des plus beaux lieux de la Tanzanie !

Parcs en Tanzanie : quels animaux peut-on voir ?

Disposant d’une des concentrations d’animaux la plus élevée d’Afrique, Tanzanie est le lieu de vie de nombreuses espèces.

Tout d’abord le Big Five : éléphants, lions, rhinocéros, buffles et léopards sont présents à travers le pays.

Vous pourrez aussi observer des girafes, des hippopotames, des crocodiles, différentes espèces de gazelles et d’antilopes, des phacochères, des gnous, des zèbres, des guépards des hyènes, …

Les primates sont aussi présents, avec notamment des populations protégées de chimpanzés, mais aussi des babouins, des singes bleus, et mêmes des colobes pour ne citer qu’eux.

Enfin, les amateurs d’ornithologie ne seront pas sans reste puisque la Tanzanie et ses parcs abritent plusieurs centaines d’espèces d’oiseaux, dont les flamands roses, les pélicans, les martins-chasseurs, les ibis et bien d’autres. Lacs et océans cachent de nombreux poissons multicolors. Enfin, quelques reptiles uniquement présents sur le continent africain peuvent être visibles.

Passons maintenant à notre sélection des plus beaux parcs et réserves de la Tanzanie.

Les parcs en Tanzanie

Sur une carte de Tanzanie des parcs nationaux, on distingue les parcs nationaux, les réserves et les aires de conservation.

En Tanzanie, un parc national est un territoire protégé et géré par le gouvernement. Afin de préserver la biodiversité des terres et de la faune, l’accès à un parc national de Tanzanie est réglementé et la chasse y est interdite. Par exemple, le peuple local des Massaï n’habite plus sur ces zones, afin de contribuer à la préservation de l’environnement.

Les aires de conservation sont aussi des zones protégées. Mais à la différence d’un parc en Tanzanie, les populations locales Massaï sont autorisées à les pénétrer avec leur bétail.

Enfin, une réserve en Tanzanie est une zone gérée par une société privée, autorisant parfois la chasse. Les règles de visite pour les touristes y sont différentes que dans un parc ou une aire de conservation ; il est par exemple possible de s’approcher plus près des animaux.

Bon à savoir : La grande spécificité de la Tanzanie est qu’il n’existe aucune barrière entre les parcs.

Les animaux peuvent donc se déplacer librement, créant notamment des mouvements migratoires parmi les plus grands au monde.

Carte des parcs en Tanzanie

parcs tanzanie
Crédits : Bamse / CC BY-SA

Les parcs du Nord

Parc National du Serengeti

Plus ancien parc de Tanzanie et deuxième plus grand du pays, le Parc National du Serengeti abrite une biodiversité incomparable. Il fait d’ailleurs partie de l’un des écosystèmes les plus vastes au monde.

Sur plus de 15 000 km2 de superficie, le Parc National du Serengeti rassemble une importante concentration d’animaux sauvages, dont le Big Five. Les prédateurs y sont aussi très nombreux, principalement attirés par la vaste population d’herbivores.

C’est en effet dans ce parc qu’à lieux la plus grande migration d’animaux encore active à ce jour dans le monde. Des millions de gnous et zèbres voyagent sur les traces d’un circuit circulaire et répété deux fois par an à travers le Parc du Serengeti et de la Réserve de Masaï Mara au Kenya. Traversées de rivières, courses-poursuites avec leurs prédateurs et naissances des petits animent le parcours de ces herbivores et offrent un spectacle unique et inoubliable aux visiteurs du parc.

Aire de conservation de Ngorongoro

La zone de conversation du cratère de Ngorongoro est l’une des plus belles merveilles du monde. Cette plus grande caldeira au monde forme un cercle parfaitement dessiné qui s’étire sur plus de 20 km de diamètre. C’est dans cette vaste étendue que de nombreux animaux ont élu domicile, attirés par le lac Magadi, seul point d’eau de la région. Lions, guépards et hyènes sont fortement présents et offrent d’impressionnants spectacles de chasse. Plus de 500 espèces d’oiseaux y ont aussi été répertoriées.

Vous aurez peut-être la chance d’assister à une scène typique d’un éleveur Massaï faisant paître ses troupeaux dans l’ancien volcan de Tanzanie de cette réserve.

Parc National de Tarangire

Les amoureux des éléphants seront conquis par le Parc National de Tarangire qui abrite l’une des plus grandes populations du pays. Le parc est traversé par la rivière dont il porte le nom et qui alimente les nombreux points d’eau. Girafes, gazelles, lions, léopards, élans viennent s’y rafraîchir.

Avec une superficie de seulement 2600 km2, le Parc National de Tarangire offre des paysages très variés et pour beaucoup différents du reste du pays, mais tout aussi (voire plus !) magnifiques. Seule une zone marécageuse est surnommée “le petit Serengeti”. Pour le reste, ses vastes plaines sont arborées de baobabs et d’acacias.

Son point fort ? Le Parc National de Tarangire est, malgré tous ses attraits, peu visité. Vous profiterez donc d’un safari en toute tranquillité.

Parc National d’Arusha

Plus petit parc de Tanzanie, le Parc National d’Arusha présente plusieurs intérêts.

Tout d’abord, le Mont Meru, deuxième plus haut sommet de la Tanzanie, prédomine le parc avec une altitude de 4566 mètres. Quelques dizaines de kilomètres plus loin, le Mont Kilimandjaro, plus haut sommet d’Afrique, et ses neiges éternelles apparaissent à l’horizon lorsque le ciel se dégage. Ce sont des paysages de carte postale qui s’offrent alors à vous.

Cachés sur les cimes des arbres, dans les forêts du parc, vous aurez certainement la chance d’observer des colobes, espèce rare mais qui occupe le Parc d’Arusha. D’autres animaux emblématiques de l’Afrique sont aussi présents pour parfaire votre safari dans le Parc National d’Arusha.

Les parcs de l’Est

Réserve de Selous

Proche de Dar Es-Salaam et des côtes de l’Océan Indien, la Réserve de Selous est l’un des rares parcs de Tanzanie à proposer des safaris en bateau, sur la rivière Rufiji.

Sa superficie de 55 000 km2 en fait l’une des plus grandes zones protégées d’Afrique. Cependant, seul 10% du territoire est ouvert au public pour des safaris, ce qui représente malgré tout une superficie plus grande que d’autres parcs de Tanzanie.

Peu visitée, préservant ainsi une nature intacte, la Réserve de Selous connaît une très grande concentration d’animaux. Vous pourrez les observer aux abords des lacs et rivières pendant la saison sèche. Lions, éléphants, lycaons arpentent les prairies alors que les hippopotames et les crocodiles se trouvent dans les zones humides.

Parc National de Mikumi

Plus petit parc de la Tanzanie, le Parc National de Mikumi offre des paysages souvent comparés avec ceux du Serengeti. Quatre des Big Five sont présents (les rhinocéros ne vivent pas dans ce parc) et facilement observables grâce à la végétation rase et à la petite superficie du parc.

Parc National d’Udzungwa

Avec son paysage très vallonné, le Parc National d’Udzungwa dispose d’une végétation très variée. On dénombre d’ailleurs plus de 2500 espèces de plantes. Randonnées et safaris à pieds sont au programme de la visite de ce parc. Parmi d’autres animaux, vous pourrez observer 6 espèces de primates, dont les rares cercocèbes à crête de Sanje et colobes rouges d’Iringa.

Les parcs du Centre

Parc National de Ruaha

Excentré des circuits touristiques classiques de la Tanzanie, le Parc de Ruaha a préservé son aspect authentique et sauvage. Entre plaines herbeuses, forêts et rivière Ruaha, un safari dans le Parc National de Ruaha est la garantie de rencontrer de nombreux animaux : plus de 10 000 éléphants, mais aussi des lions, buffles, girafes, léopards, guépards, lycaons, hippopotames et bien d’autres.

Les parcs de l’Ouest

Parc National du fleuve de Gombe

Direction l’extrême Ouest de la Tanzanie avec le Parc National de Gombe Stream. Au bord du Lac Tanganyika et uniquement accessible en bateau, ce parc de petite taille n’en est pas moins largement connu pour sa large population de chimpanzés. C’est l’attraction principale de ce parc de Tanzanie et un lieu incontournable pour les amoureux des primates.

Parc national des montagnes Mahale

Un peu plus au sud, toujours sur les bords du Lac Tanganyika, on retrouve le Parc National des Monts Mahale. Ici aussi, vous pourrez côtoyer de nombreux chimpanzés et autres primates habitant les étendues de forêt sur les pans de montagnes.

Temps de trajet entre les parcs et réserves en Tanzanie

La Tanzanie est un vaste pays, les parcs sont répartis sur l’ensemble du territoire et parfois assez éloignés les uns des autres.

Il est courant que les voyageurs multiplient les moyens de transport pour visiter les différents parcs ou réserves en fonction du circuit choisi : voiture, avion, train, bateau…  

À titre d’exemple, le trajet entre Arusha et l’aire de conservation Ngorongoro dure environ 4 heures, puis il faudra encore rouler au minimum 2 heures pour atteindre le Parc du Serengeti au Nord du Pays.

La Réserve de Selous et le Parc National de Mikumi sont plus facilement accessibles depuis Dar Es-Salaam. Comptez entre 4 et 5 heures par la route depuis Dar Es-Salaam, ou une heure d’avion depuis Arusha.