Parcs et réserves au Kenya : les incontournables

Avec plus de 60 parcs et réserves répartis dans tout le pays, le Kenya est une destination appréciée pour la richesse naturelle de sa faune et de sa flore.

8% du territoire Kenya, soit plus de 46 000 km2, sont des espaces protégés où l’on peut observer les animaux sauvages dans leur environnement et découvrir une flore diversifiée selon les régions. Voici notre sélection des plus beaux parcs et réserves du Kenya.

Parcs et réserves au Kenya : quelles différences

Au Kenya, et comme dans la plupart des pays africains, on distingue :

  • les parcs nationaux
  • les réserves naturelles

Commençons par leurs similitudes. Au Kenya, un parc national comme une réserve est un espace naturel, parfois clôturé, où la faune et la flore sont protégées. Il peut s’agir de forêts, de savanes, de marécages, de côtes maritimes, d’espaces marins, etc…

La distinction entre parcs et réserves se base sur deux éléments. Tout d’abord, la plupart des parcs et réserves du Kenya sont gérés par le Kenya Wildlife Service.

Le rôle du KWS est de définir les zones à protéger, de maintenir et de développer la vie sauvage du pays dans l’intérêt de la faune, de la flore et des habitants et visiteurs.

Cependant, certaines réserves naturelles sont gérées par le comté, comme la réserve naturelle de Masaï Mara gérée par le comté de Norak par exemple. Cela signifie que les populations locales interviennent dans les décisions prises par les autorités.

D’autre part, le KWS distingue également les parcs nationaux et réserves naturelles qu’ils gèrent comme suit :

  • au Kenya, les parcs nationaux disposent de ressources naturelles entièrement protégées et seules la recherche et les activitées touristiques sont autorisées, et réglementées.
  • dans une réserve du Kenya, d’autres activités sont autorisées sous certaines conditions. Par exemple, il est possible de ramasser des végétaux dans une réserve naturelle du Kenya ou de pêcher dans une réserve marine, choses interdites dans un parc national au Kenya.

Parcs et réserves au Kenya : quels animaux peut-on voir

Si vous décidez de visiter une réserve ou un parc, c’est sûrement pour y voir des animaux sauvages dans le cadre d’un safari au Kenya .

Lesquels pourrez-vous voir dans un parc du Kenya ? Bien évidemment, les Big Five sont présents dans tout le pays. Il s’agit du lion, de l’éléphant, du rhinocéros, du buffle et du léopard.

Vous pourrez aussi observer de nombreux autres animaux emblématiques comme les girafes, les zèbres, les hippopotames, les gazelles, les gnous, mais aussi des léopards et des phacochères, des crocodiles, des pythons …

Le Kenya est aussi le refuge d’un nombre impressionnant d’espèces d’oiseaux, visibles notamment près des points d’eau : aigles, autruches, flamands roses, vautours, …

Les parcs au Kenya

Sur une carte du Kenya et de ses parcs, on dénombre plus d’une vingtaine de parcs nationaux. Le Kenya mène en effet une politique de préservation de son territoire avec l’aide du KWS. Voici les principaux parcs nationaux du Kenya.

Parc national du Lac Nakuru

Malgré sa petite taille (moins de 200 km2), le parc national de Nakuru est le refuge de nombreux animaux sauvages. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, il est notamment célèbre pour les millions de flamands roses qui migrent vers le lac du même nom. 450 autres espèces d’oiseaux y vivent également.

Ces célèbres paysages semblent actuellement changer alors que le lac connaît une montée des eaux impactant le niveau alcalin de son eau. Les flamants roses, même s’ils sont toujours très nombreux dans le lac, ont de nos jours tendance à migrer vers d’autres régions du Kenya.

Le parc de Nakuru, situé dans la vallée du Rift, abrite aussi une large population de rhinocéros noirs et de rhinocéros blancs. Espèces en voie de disparition, le parc a été reconnu sanctuaire du rhinocéros en 1987. Vous pourrez aussi observer les girafes de Rothschild, reconnaissables par leurs chaussettes blanches, ainsi que des léopards.  Côté faune, plus de 550 espèces de plantes arborent le parc Nakuru. Les forêts d’acacias et d’euphorbes offrent des paysages magnifiques.

Parc national Amboseli

L’un des plus anciens parcs du Kenya, Amboseli s’étend sur presque 400 km2 et a pour toile de fond le plus haut sommet d’Afrique, le Kilimandjaro. Les paysages sont à couper le souffle, notamment depuis l’Observatoire Hill.

Classé réserve biosphère à l’UNESCO, c’est une étape incontournable pour observer les plus grands troupeaux d’éléphants. On y rencontre aussi des gnous, des zèbres, des gazelles, des girafes et de nombreux oiseaux.

De nombreux villages Masaï entourent le parc et il est possible d’aller à la rencontre de certains des habitants et découvrir la vie traditionnelle.

Parc de Tsavo

Le parc national de Tsavo est divisé entre Tsavo Est et Tsavo Ouest, séparé par une voie ferré et une route à 4 voies. Combinés, les parcs couvrent plus de 20 000 km2 ; c’est le plus grand parc d’animaux sauvages de toute l’Afrique.

À l’Est, les paysages sont plus plats, arides et parés d’une terre rouge caractéristique. Cette partie du parc est en effet connue pour ses troupeaux d’éléphants recouverts de boue rougeâtre. Tsavo East est aussi peuplé de nombreux autres mammifères comme des rhinocéros, des lions, des hippopotames, des crocodiles, etc…

A l’Ouest, la végétation est luxuriante et recouvre des collines et terrains vallonnés. La partie Ouest est doté de plusieurs points d’eau dont les fameux Mzima Springs. Ils attirent de nombreux animaux dont les hippopotames et crocodiles qui y ont élu domicile, et que l’on peut observer depuis un espace aménagé sous l’eau.

Parc de Nairobi

Il s’agit du parc d’animaux sauvages le plus proche d’une grande ville, Nairobi la capitale du Kenya.

Situé à quelques kilomètres seulement du centre ville, ce parc d’un peu plus de 100 km2 permet de pouvoir observer de nombreux animaux sauvages (sauf des éléphants) sans avoir à rouler pendant de nombreuses heures depuis la capitale. On peut notamment y faire un safari à pieds.

Parc d’Aberdare

Situé à plus de 2000 mètres d’altitude, le parc d’Aberdare est reconnaissable par son climat plus frais et humide qui lui offre une végétation abondante et verdoyante, ses ravins et cascades, ses rivières et vallées.

Ce sont des paysages bien différents des autres parcs et réserves du Kenya, et les safaris s’y font à pieds ou depuis les lodges surplombant les points d’eau. Le parc d’Aberdare abrite notamment la deuxième plus grande population de rhinocéros noirs du pays.

Les Réserves au Kenya

Au Kenya, les réserves naturelles sont gérées par le KWS ou par des propriétaires privés.

Réserve de Masaï Mara

La réserve de Masaï Mara est le prolongement du parc de Serengeti en Tanzanie et ils forment ensemble un écosystème incroyable qui a fait leur renommée mondiale. Cette réserve est notamment devenue célèbre grâce au spectacle offert par la fameuse migration de millions de gnous et de milliers de zèbres et gazelles qui tentent de traverser chaque année la rivière Mara en essayant d’éviter les crocodiles à l’affût.

Les immenses étendues de plaines favorisent l’observation des animaux, et notamment les lions, les buffles, les éléphants, les girafes et bien d’autres.

Réserve de Samburu

Située dans le centre nord du pays, la réserve naturelle de Samburu rassemble la plus grande population de léopards du Kenya. À travers ces paysages atypiques de vastes savanes arides, il est aisé d’observer les animaux et notamment des espèces rares comme le gérénuk, le zèbre de Grévy, l’autruche de Somalie ou l’oryx Beisa. Les animaux se regroupe notamment autour de la rivière Ewaso N’Giro.

Réserve de Shaba

Juste à côté de Samburu, on retrouve la réserve de Shaba. Elles ont pour point commun le passage de la rivière Ewaso N’Giro où se regroupe les animaux. Il s’agit d’une destination idéale pour un safari hors des sentiers battus et isolés des touristes.

Réserve de Lewa Downs

Lewa Downs est une réserve privée située dans la région de Laipika. On y découvre une faune abondante, et notamment une population importante de rhinocéros blancs et de rhinocéros noirs grâce au travail de protection réalisé par les communautés locales et les propriétaires de la réserve.

Réserve de Shimba Hills

À seulement une trentaine de kilomètres de Mombasa et de l’Océan Indien, la réserve de Shimba Hills offre des vues imprenables sur les animaux sauvages avec l’océan en arrière-plan. Des randonnées à pied y sont autorisées et on peut notamment observer des éléphants, des buffles ainsi que des antilopes sables.

Temps de trajet entre les parcs et réserves du Kenya

Le temps de trajet est indiqué en heures. Évidemment tout dépend des conditions de trafic et de l’état des routes quand vous visitez le Kenya.

AberdareAmboseliLewaDownsMasaiMaraNairobiNakuruSamburuShabaShimbaHillsTsavo
Aberdare7384345128
Amboseli781247121483
LewaDowns38104512138
MasaiMara81210551011149
Nairobi444535694
Nakuru3755356117
Samburu412110551139
Shaba514211661149
ShimbaHills128131491113144
Tsavo838947994

Pour se déplacer entre les parcs, la location de voiture est l’option la plus simple, mais attention certains parcs refusent les véhicules de location sans guide.